A la une : Les sorties de disques de la semaine

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 16 Mar 2006, 14:47

jeudi 16 mars 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Placebo: "Meds" (EMI). En 1995, lors de son premier concert en tête d'affiche à Paris, le trio, très attaché au public français, se montrait prometteur. Cinq albums plus tard, il est encore au sommet de son art.

Ce nouvel opus renferme à la fois des tubes en puissance, et des titres plus élaborés tout aussi efficaces. Le très sexy et poignant "Meds", un duo avec Alison Mosshart alias VV de The Kills, donne le ton d'entrée: rock direct, rude, artifices électroniques présents mais moins qu'auparavant. Dans la même lignée, "Infra-Red" est taillé pour les radios FM. Sur "Song to Say Goodbye", la basse obsédante rappelle parfois le son New Order. En revanche, le très ténébreux et métallique "Post Blue", où il est question de sexe et de drogues, fait penser à Depeche Mode. Pas très étonnant lorsqu'on sait que le disque a été mixé par Flood qui a notamment travaillé pour le groupe emmené par Dave Gahan.

La voix si particulière, parfois androgyne, prend toute son ampleur sur des ballades comme "Pierrot the Clown". Sur "Broken Promise", une autre complainte malsaine sur l'adultère, on retrouve avec plaisir la voix de Michael Stipe, le chanteur de R.E.M.

Placebo est en forme et "Meds" donne envie de voir le groupe en concert. Quelques dates sont déjà annoncées: le 30 mai au Zénith d'Orléans, le 31 mai au Micropolis de Besançon, le 10 juin au Zénith de Caen. Le groupe participera aussi le 21 juillet au festival "Les Vieilles Charrues" à Carhaix.

Akhenaton: "Soldats de Fortune" (361 Records/Naïves). C'est le quatrième opus du leader d'IAM. A 38 ans, devenu père de trois enfants, Philippe Fragione n'a rien perdu de sa verve. Mieux encore, il fait évoluer son rap en y intégrant des rythmiques électroniques. Il mêle à la fois messages plus posés et plaisir du son. Les textes sont parfois acerbes comme "Troie" ou "Vue de la cage", sombres ("Sur les murs de ma chambre"), exotiques à l'instar de "L'école de la samba" et drôles ("Ainsi est commode"). Le disque se referme sur "La fin de leur monde", voyage de dix minutes avec les valeurs montantes du rap dont Sako sur "Chiens de paille" ou "Psy4 de la rime". Le collectif marseillais IAM devrait sortir en octobre son nouvel album chez Universal.

Louis: "La nuit m'attend" (Columbia). Comme en 2003 avec son premier album intitulé "D'apparence en apparence" l'auteur, compositeur et interprète à la gueule d'ange revendique sa filiation avec des artistes comme Etienne Daho ou Jacno (dont le nouvel album sortira en mai). Les orchestrations, guitares violons en tête, sont pop, aériennes. Les textes, interprétés d'une voix grave, suggèrent des images.

Alexandre Azaria, arrangeur et réalisateur de l'album, est aussi connu pour ses B.O. telles "Peau d'ange" ou "Fanfan la tulipe" tout autant que ses collaborations avec Noir Désir ou Niagara.

Le très envoûtant "Toum toum toum" alterne avec les languissants "Joue contre joue" et "Mlle joue avec son revolver" co-écrit avec Jean Fauque (collaborateur entre autres d'Alain Bashung et de Jacques Dutronc). Autre plaisir, la présence de l'actrice Virginie Ledoyen sur "Opium".

Camille: "Live au Trianon" (Virgin). Enregistré les 17 et 18 octobre, ce live de 21 titres nous montre une nouvelle fois tout le talent de l'artiste qui change les formats, impose ses règles, sa poésie.

Inclassable, le show est un joli croisement entre pop, soul, chanson française et performance. Entre deux contorsions ou clowneries, elle égrène des titres extraits de son premier opus "Le sac des filles", "Mon petit vieux", "Elle s'en va" ou "Les ex". Les applaudissements fusent autant que les rires.

Au centre du disque: le fameux "human beat box", une manière de produire les sons d'instruments avec la voix. Et pour clore le tout, un grand moment d'interprétation de "Ta douleur" extrait de son second album "Le fil" qui a permis à Camille de faire une entrée en fanfare dans la nouvelle scène française.

Doublement récompensée aux récentes Victoires de la Musique, Camille se produira du 29 au 31 mars au Cirque d'Hiver à Paris. La chanteuse, qu'on avait aperçue dans le film d'Antoine de Caunes "Les morsures de l'aube", jouera aux côtés de Jonathan Zaccaï dans "Ava", premier long métrage d'Olivier Lecot.

Sont aussi sortis cette semaine:

- Carlos Nunez, "Carlos Nunez en concert" (Columbia/Sony BMG)

- Joe Satriani: "Super Colossal" (Jive/Epic)

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

- Prince, le 20 mars chez Barclay

- Ben Harper: "Both Sides Of The Gun", le 20 mars chez Virgin

- Martin Rappeneau: "L'âge d'or", le 20 mars chez Atmosphériques.

- Christophe Mali (du groupe Tryo): "Je vous emmène", le 20 mars chez Columbia

- Patrick Bruel va inaugurer, avec son nouvel album "Des souvenirs... devant", qui sortira le 20 mars chez RCA, le lancement en France du nouveau format Dual Disc. Le Dual Disc est une seule et même rondelle avec une face audio et une face DVD Vidéo.

Aux Etats-Unis, où il a été mis sur le marché en 2005, ce format a rencontré un franc succès avec plus de huit millions d'exemplaires vendus. La plage DVD intitulée "Des souvenirs... pendant" est l'occasion de découvrir un reportage de plus de 45 minutes sur la création de l'album. Le chanteur y dévoile la composition de certains titres qu'il reprend en acoustique, guitare à la main

- Columbia sortira le 24 avril prochain le 21e album de Bruce Springsteen intitulé "We Shall Overcome - The Seeger Sessions". AP

pan/cre/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Aless le Ven 17 Mar 2006, 00:37

Topic très intéressant !
J'aime beaucoup le dernier Placebo "Song to say goodbye"
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Ven 17 Mar 2006, 00:40

tennisboy_74 a écrit:Topic très intéressant !
J'aime beaucoup le dernier Placebo "Song to say goodbye"

Merci , je savais qu'il y avait des connaisseurs donc tu peux te remercier aussi
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 23 Mar 2006, 15:21

jeudi 23 mars 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Prince: "3121" (Motown/Universal). C'est toujours un peu le problème avec Prince. Ses nouvelles productions suscitent tellement d'attente qu'à l'arrivée, il reste un peu de déception. Avec celle-ci, Prince réitère un scénario déjà connu: des moments de grâce, des morceaux un peu délirants, un oeil trop rivé sur les années 80.

"3121" qui ouvre l'album est parfaitement réussi, à la fois funk d'antan et R&B d'avant-garde. Le funk rock "Fury", au refrain détonnant est aussi très efficace. Le ton se fait arabo-audalou avec le très suave, pour ne pas dire sexe "Te Amo Corazon". On a plus de mal a entrer dans le très bizarre "Lolita". En revanche, il est difficile d'expliquer pourquoi Prince veut parfois à tout prix renouer avec le son des années 80. La voix trafiquée sur "Incense And Candles" n'apporte rien de bien nouveau.

Ben Harper: "Both Sides Of The Gun" (Virgin). Pour que l'auditeur ne soit pas perturbé par les changements brutaux de style d'un titre à l'autre, Ben Harper a partagé ses 18 nouvelles chansons en deux disques.

Dans le premier, le ton est donné. L'artiste abandonne ses orientations reggae et heavy pour renouer avec des titres dans la pure tradition du funk ou du rock comme "Get It Like You Like It", que n'auraient pas renié les Rolling Stones.

Le second disque est consacré aux ballades acoustiques, folk rock, moins convaincantes.

Patrick Bruel: "Des souvenirs devant..." (Sony/BMG). Dans ce sixième album, Patrick Bruel ressemble à tous les papas comblés. Heureux avec son épouse et ses enfants, inquiet pour leur avenir dans un monde qui effraie.

Durant les douze titres du disque, la vie de l'artiste défile. L'opus s'ouvre sur "Je fais semblant", écrit par l'épouse du chanteur Amanda Sthers. "Je fais semblant, je joue à croire que je mérite tout ça", dit le texte en forme de portrait. Dans "Gosses en cavale", il raconte ses périples à New York avant de dédier une poignante chanson à sa mère "Raconte moi". Il est aussi question de sa rencontre avec Amanda Sthers dans "J'm'attendais pas à toi" et du bonheur d'être parents ("Notre plus beau visage", "Ma maison de papier"). Dans sa "Lettre au père Noël", il aborde notamment la triste réalité d'un enfant atteint du cancer. L'actualité n'a pas échappé à Patrick Bruel. Il est question du terrorisme dans "Adieu". On pense également beaucoup aux récentes émeutes dans les banlieues lorsqu'on écoute "Peuple Impopulaire" adapté d'un texte de Victor Hugo.

Si les influences de l'ensemble sont souvent pop-rock, les arrangements pour cordes et cuivres de son frère, David Moreau, respectent la grande tradition de la chanson française.

Jane Birkin: "Fictions" (EMI). Le titre soulève d'entrée des questions. Il n'y aurait donc rien de véritablement autobiographique dans ce disque. Presque rien, si ce n'est sur "Living In Limbo" où l'artiste est toujours entre deux hôtels. Entre deux pays aussi.

Les auteurs, français et anglais pour la plupart, nous gratifient de jolis textes originaux. Jane Birkin chante "Sans toi" de Cali (décidément partout en ce moment) devient "La reine sans royaume" grâce à Arthur H, avant de s'approprier avec brio "Où est la ville?" du pur Dominique A, le plus beau titre en français de l'opus, le plus énergique aussi.

Parmi les morceaux en anglais les plus réussis, le "Waterloo Station" écrit par Rufus Wainwright où il est fait référence aux Kinks, et le très cinématographique "My secret" de Beth Gibbons (Portishead). D'autres chansons originales sont signées The Divine Comedy, The Magic Numbers auxquelles il faut ajouter de belles reprises de Tom Waits, Kate Bush ou Neil Young.

La voix de Jane Birkin, intacte, se glisse entre de doux arrangements que réveille Johnny Marr, l'ex-guitariste des Smiths.

Martin Rappeneau: "L'âge d'or" (Atmosphériques). C'est son second album. On l'avait découvert avec "La moitié des choses" paru en 2004, réalisé avec la complicité de Sinclair et de Jean-Claude Ghrenassia. Son duo "Figures imposées" avec Marie Gillain n'est pas passé inaperçu non plus. Mais c'est surtout sur scène qu'on a pu apprécier tout le talent d'un coauteur à part, difficile à classer, dont la voix rappelle parfois celle de Polnareff, et le style celui de Michel Legrand.

"L'âge d'or" fait référence aux époques glorieuses de la pop. Et c'est certainement pour ça qu'il sonne plus anglais. Il a d'ailleurs été enregistré à Londres et surtout produit par Clive Langer, producteur fétiche de Madness, mais aussi d'Elvis Costello, David Bowie ou encore Morrissey. On passe d'un titre aux rythmes allègres comme "La sortie c'est par là" soutenu par un banjo, d'autres plus lents tel "L'âge d'or". "Roméo meurt" démarre sur des accords de piano à la William Sheller. Les cuivres sont à l'honneur sur "La poudrière", alors que ce sont les cordes qui illuminent "Nos corps balancent". Camille assure les choeurs sur quelques titres dont "A Demain" qui referme un opus plein de romantisme et aux mélodies délicates.

Christophe Mali: "Je vous emmène" (Columbia). C'est le premier album solo du guitariste et chanteur du groupe Tryo. Comme ses acolytes, il a connu les gros concerts devant des dizaines de milliers de personnes. Il revient cette fois au piano. Le point commun: incontestablement l'art du refrain, facile à retenir et entêtant. Alors qu'avec Tryo, on reprend dès les premiers accords: "C'est l'hymne de nos campagnes/De nos rivières, de nos montagnes/ De la vie, man, du monde animal". Cette fois, on fredonne très vite: "Jeune homme, dans ta cité garçonne/Gardez-vous notre amour à la boutonnière/ Lâcherez-vous votre désir à la mer?".

Mis à part sur "On s'en fout", le propos de ce disque n'est pas politique. Un peu comme le fait si bien Thomas Fersen, Christophe Mali parle de son vécu sur "Le premier amour", évoque des souvenirs, raconte des personnages: "Le curé de ma chapelle" ou "Lili".

Edith Fambuena, guitariste, chanteuse au sein des ex-Valentins donne de la couleur à toutes ses chansons, des cordes, de la bossa, de l'électronique. On passe du jazzy "Sans amour" au très boogie-woogie "On s'en fout". Un bel album que Christophe Mali défend en tournée en version piano-solo, d'où l'importance d'avoir de jolis refrains à reprendre en coeur.

Est aussi sorti cette semaine:

Josh Rouse "Subtitulo" (Nettwerk).

pan/cre/sb
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Océane le Jeu 23 Mar 2006, 15:22

Merci des nouvelles Tristan
avatar
Océane

Féminin
Nombre de messages : 4662
Age : 22
Localisation : Cosne sur loire
Date d'inscription : 31/12/2004

http://elodiefoever.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 23 Mar 2006, 15:27

Océane a écrit:Merci des nouvelles Tristan

De rien , déja nous ici on a acheté celui de patrick bruel
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Aless le Jeu 23 Mar 2006, 19:45

Prince, j'aime beaucoup son dernier titre !
Mercu Tristan
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 23 Mar 2006, 19:49

tennisboy_74 a écrit:Prince, j'aime beaucoup son dernier titre !
Mercu Tristan

Ouais c'est du prince lol il est pas à son premier succés
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 13 Avr 2006, 19:54

jeudi 13 avril 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

- Gotan Project: "Lunático" (Ya Basta!/Barclay). "Lunático", c'est le nom du cheval que possédait Carlos Gardel, figure emblématique du tango argentin. Comme dans leur précédent opus, "La revancha de tango", écoulé à près d'un million d'exemplaires dans le monde, le trio transfigure le tango grâce aux effets électroniques à base de percussions et à la présence d'invités prestigieux. Sur "Amor porteño" qui ouvre l'opus, le groupe Calexico véhicule une petite touche country-western. Sur "Notas", Juan Carlos Caceres exhibe une patte africaine. Les rappers de Buenos Aires, Koxmoz, apportent leur contribution sur "Mi confesion". On retrouve avec plaisir la voix suave et chaude de la chanteuse Cristina Vilallonga sur "Diferente" promis à une belle carrière. Le disque se referme sur la reprise du célèbre thème de Ry Cooder sur "Paris, Texas", le film de Wim Wenders. Gotan Project a vu le jour, grâce au DJ et compositeur Philippe Cohen-Solal, conseiller musical au cinéma pour notamment Lars Von Trier. Avec un autre DJ, le Suisse Christoph H. Müller, il avait fondé au début des années 90 le label Ya Basta! consacré aux musiques électro et latino-américaines. Avec le guitariste et chanteur argentin Eduardo Makaroff, ils ont commencé à travailler plus particulièrement sur le tango. C'est alors qu'est né, en 1999, le groupe Gotan Project, nom formé à partir du verlan de tango.

- Yves Jamait: "Le Coquelicot" (Wagram Music). Son nom tinte comme une négation. Mais il faudra certainement dans les prochains mois compter avec ce guitariste auteur-compositeur-interprète que la pochette du disque montre tel un poulbot, casquette vissée sur la tête. Son répertoire s'inscrit dans la tradition française, réaliste, aux textes marqués par les expériences de la vie. Avec sa voix abîmée par la cigarette, appuyée par un orchestre restreint (basse, guitare, batterie, percussions, accordéon), il parle de l'amour qui s'en va, des adieux ratés, de la vie dans les bars, du cirque, d'un clown. Jamait reprend aussi "La salle et la terrasse" de Charles Aznavour. L'émotion est contenue dans chaque texte à l'instar de Vierzon dédié à son père qu'il jamais connu et vu pour la première fois sur son lit de mort. Il termine son album avec une autre ville, celle de sa naissance, Dijon. Le public avait découvert son premier opus "De verre en vers" paru en juin 2003, écoulé à plus de 60.000 exemplaires. L'animateur de télévision Patrick Sébastien fait partie de ceux qui ont craqué pour cet ancien ouvrier d'usine qui s'est "lancé dans le métier avec sa prime de licenciement". Sébastien est devenu son producteur. C'est indéniablement un atout pour le chanteur âgé de 38 ans. Ce qui pourrait lui ouvrir la voix du succès populaire, comme ce fut le cas, dans un autre genre, celui du cabaret, de Shirley et Dino.

- Elsa: "Connexion Live" (Mercury). En septembre 2005, Elsa a retrouvé, après huit ans d'absence, une scène parisienne. Le pari n'était pas gagné. Le public d'adolescents qui avait craqué pour ses tubes dans les années 80 était pourtant bien là. Et plus étonnant encore, Elsa a repris sans sourciller les fameux "T'en vas pas" ou "Quelque chose dans mon coeur", très bien orchestrés sous la direction musicale de Sébastien Chouard, collaborateur entre autres de Gérald De Palmas, Florent Pagny et Sinclair. Sur des mélodies pop-rock et folk, la chanteuse a également interprété des chansons extraites de son dernier album paru en 2004 comme "L'or et la poussière" ou "Mon amour" écrit par Benjamin Biolay. Elle s'est aussi montrée très à l'aise sur "Eternité", une reprise de Johnny Nash, adaptée par Etienne Daho. Il faudrait maintenant qu'Elsa peaufine cette image d'artiste folk-rock élégante et populaire. Ce sera peut-être le cas avec justement Etienne Daho, avec qui elle prépare son nouvel album.

- Bob Sinclar: "Western Dream" (Barclay). Le single "Love Generation", vendu à près d'un million d'exemplaires dans le monde, est le fer de lance de ce nouvel opus. Son succès en France est en partie dû à la reprise du morceau dans le générique de l'émission de télé-réalité "Star Academy". Ce nouvel album du DJ est fait pour danser dans les clubs, mais pas seulement. Un changement de style en douceur qui repose en partie sur des sonorités un petit peu plus blues et des voix intéressantes, comme celles de Gary "Nesta" Pine ou Farrell Lennon, portées par des guitares sèches. Les fans de la première heure risquent d'être un peu décontenancés.

- The Streets: "The Hardest Way To Make An Easy Living" (Warner). Un peu comme Eminem, The Streets, alias Mike Skinner, 22 ans, originaire de Birmingham en Angleterre, raconte des tranches de vies urbaines sur des rythmes hip hop, parfois R&B, sans oublier d'égratigner à plusieurs reprises le monde du show-business. Sur "When You Wasn't Famous", qui pourrait être dédié au mannequin Kate Moss, il évoque les téléphones portables qui prennent des photos qu'on retrouve parfois à la une des médias. Sur cet opus, The Streets lorgne vers des rythmes taillés pour les pistes de danse et propose aussi quelques ballades.

Sont aussi sortis cette semaine:

- Edouard Desyon: "L'essentiel" (Exclaim). Jusqu'à la fin du mois, le public peut le découvrir en première d'Hubert-Félix Thiéfaine. Avec son look à la mèche rebelle, le Suisse propose avec sa guitare sèche un répertoire original. Sur les 14 titres de ce second album, il passe de l'électronique au rock, avec des textes tour à tour plein de nostalgie, de spleen et d'humour. Edouard Desyon joue souvent la carte de l'artiste incompris.

- Killing Joke: "Hosannas From The Basements Of Hell" (Wagram). C'est le second album depuis le retour du groupe de Jaz Coleman et Paul Raven en 2003. Les textes des chansons ("Invocation", "Walking With Gods", "Judas Goat") sont d'inspiration mystique tout comme la peinture de la pochette. C'est l'un des disques les plus sauvages depuis les premiers succès du groupe au début des années 80. AP

pan/se/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Aless le Jeu 13 Avr 2006, 20:04

Merci Tristan
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 13 Avr 2006, 20:06

tennisboy_74 a écrit:Merci Tristan

De rien, y en as déja que je vais prendre
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Dim 30 Avr 2006, 13:22

jeudi 27 avril 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Mark Knopfler: "All The Roadrunning" (Mercury). Depuis sept ans, Mark Knopfler et Emmylou Harris rajoutent quelques heures de studio après les enregistrements de leurs albums solos respectifs.

Les deux artistes avaient déjà réalisé quelques duos à l'occasion d'un hommage à Hank Williams. Ils interprètent cette fois des chansons originales mais aussi des standards. "If This is Goodbye" qui ferme l'opus a par exemple été inspirée par un texte du romancier Ian McEwan écrit quelques jours après le 11-Septembre, qui raconte l'horreur des gens prisonniers dans les tours du World Trade Center passant des coups de téléphone avec leur portable pour dire à leurs proches qu'ils les aimaient. Dans le même esprit, on retrouve "This Is Us", qui place l'amour en rempart contre la barbarie humaine. On y parle de vies simples des couples qui s'aiment, se marient, ont des enfants.

L'ancien leader du groupe Dire Straits, auteur des tubes internationaux "Money for Nothing", "Sultans of Swing", "Romeo and Juliet" ou "Walk of Life", assure les parties de guitares électriques et acoustiques avec Richard Bennett. La formation est complétée par des claviers, un violon, une mandoline, une basse et une batterie qui servent d'écrin aux voix d'Emmylou Harris et de Mark Knopfler.

Un album de country music et de folk-rock très plaisant.

Bruce Springsteen: "We Shall Overcome: The Seeger Sessions" (Columbia). Le Boss fait un retour en douceur en revisitant pour son 21e album treize classiques de la légende du folk américain Pete Seeger. Un juste retour aux sources.

Bruce Springsteen a toujours été inspiré de la tradition folk aussi bien pour l'écriture de ses textes que pour ses musiques. Pour l'enregistrement du disque, il s'est entouré de 17 musiciens qui forment le Seeger Session Band qui partiront en tournée avec lui. Elle débutera le 5 mai à Dublin et s'achèvera 21 mai à Stockholm. Elle s'arrêtera à Paris le 10 mai avec un concert à Bercy.

A l'écoute de l'opus, on peut s'attendre à une série de concerts aux ambiances gospel, folk et blues, assez éloignés des prestations plus taillées pour les stades portées par des titres puissants comme "Born in the USA". Le disque contient un DVD avec trente minutes d'images de l'enregistrement.

Rihanna: "A Girl Like Me" (Barclay). Après le succès de son premier single "Pon de Replay" en 2005 et son premier album "Music of the Sun", voici le second opus. Un mélange efficace et sensuel de ragga, de funk et de R'n'B. La jeune femme originaire de la Barbade lance notamment un "SOS" plus que sensuel qui a déjà tout du hit.

Axel Bauer: "Bad cowboy" (Polydor). Pour ce cinquième album, Axel Bauer est parti enregistrer en Irlande. Il s'est entouré de Daniel Presley à la réalisation (Cali), Geoff Dugmore à la batterie (Killing Joke, Robbie Williams, Waterboys), Frank Pilant à la guitare (Aston Villa) et de Gabriel Barry à la basse. L'ensemble sonne pop-rock.

Les textes sont signés par Axel Bauer, mais aussi Fred Franchitti (le chanteur d'Aston villa), Kemar (celui de No One is Innocent) et Pierre-Yves Lebert pour "Tu me tues". A l'instar de ce titre, il est souvent question des difficiles relations entre les femmes et les hommes. Sur des riffs de guitares nerveux, "Bad Cowboy" parle aussi du monde qui va mal, alors que "Shine" épingle le show-business sur des paroles acerbes: "La bise par-ci/la baise par-là/même si j'te connais pas/c'est ça le show-biz".

Axel Bauer propose trois intermèdes instrumentaux entre les morceaux, une chanson qui flirte avec le blues, "Aveugle et sourd", avant de terminer un titre d'une grande simplicité: "Merci!", à l'image d'un disque réussi.

Une version limitée comprend le CD et un DVD. Le bonus DVD comprend un film qui retrace le parcours d'Axel Bauer de l'enfance à aujourd'hui en passant par les images de l'enregistrement de ce nouvel album.

Enrico Macias: "La vie populaire" (AZ/Universal). Pour ce disque, le chanteur s'est entouré de Jean-Loup Dabadie, Kent, Art Mengo, Polo et Marc Estève. Dans le livret du disque, il rappelle qu'il est opposé à la "licence globale" et au téléchargement gratuit de musique sur Internet.

Dans les textes, portés par des sonorités enthousiastes et gorgées de soleil, on retrouve les thèmes qui lui ont toujours été si chers: la nostalgie de l'Algérie, l'espérance, la paix.

Enrico Macias fête actuellement en tournée ses 45 ans de carrière. Il se produira à L'Olympia à Paris du 31 octobre au 5 novembre. Après avoir incarné pour France 3 Monsieur Molina, un juge de proximité, il devrait aussi figurer au casting de "La vérité si je mens 3".

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

- Red Hot Chili Peppers: "Dani California" le 2 mai chez Warner.

- Le nouvel album de Snow Patrol "Eyes Open" sortira le 2 mai chez AZ.

- Le même jour, la maison de disque publiera le premier DVD live de PJ Harvey, "Please Leave Quietly".

- A l'occasion du 25e anniversaire de la mort de Georges Brassens, Warner Vision sortira le 2 mai un DVD intitulé "Auprès de son arbre". Il contient les prestations de l'artiste dans les émissions mythiques de la télévision française: Le Grand Echiquier et Numéro Un. On retrouve aussi en bonus, l'émission hommage réalisée le 31 octobre 1982, un an après la mort de Georges Brassens.

- RCA annonce "Pieds Nus sur la Braise", le nouvel opus des rockers Bretons de Merzhin, pour le 15 mai. Le groupe sera en concert au Nouveau Casino le 8 juin.

- Paul Simon annonce son retour chez Warner pour le 22 mai avec un album au titre pour le moins interrogatif "Surprise". Le nouvel album d'Archive "Lights" chez Warner sera également dans les bacs le 22 mai.

- "Gérard Berliner chante Victor Hugo" sortira le 29 mai chez Universal. L'album reprend l'ensemble des chansons du spectacle théâtral "Mon Alter Hugo" mais en version orchestrale. Si sur scène le chanteur est uniquement accompagné au piano par Roland Romanelli, ses mélodies, sur les vers de Hugo, sont sur le disque soutenues par l'Orchestre philarmonique de Budapest. "Aimer, c'est plus que vivre" en sera le premier single. Berliner chante Victor Hugo au Théâtre Marigny jusqu'au 28 mai.

- Le nouveau single de Garou, "L'injustice", sortira le 29 mai chez Columbia. Il précédera un nouvel album éponyme commercialisé le 12 juin. Le chanteur canadien se produira à Paris, à l'Olympia du 16 au 19 novembre.

- Columbia annonce également la nouvelle production de Primal Scream, "Riot City Blues", pour le 5 juin. Le groupe sera en concert le 22 juin à l'Olympia à Paris. AP

pan/cre/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Séverine le Dim 30 Avr 2006, 14:07

Merci pour toutes ces sorties Tristan.

Du beau monde

_________________
Le Site || Le Forum
avatar
Séverine
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 33586
Date d'inscription : 30/12/2004

http://www.forum-elodie-frege.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Amy le Lun 01 Mai 2006, 15:20

L'album d'Axel Bauer est très bien. Esprit rock. Son DVD bonus est très intéressant.
avatar
Amy

Nombre de messages : 20
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 24/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Lun 01 Mai 2006, 15:24

moi c'est plutôt les red hot chilli pepper
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Dim 07 Mai 2006, 21:39

jeudi 4 mai 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Pearl Jam: "Pearl Jam" (Jive/Epic Sony-BMG). Quinze ans après son premier grand succès, le groupe de Seattle revient avec un huitième album éponyme qui marque un joli retour aux sources. Les fans de la première heure seront très vite rassurés même si la pochette du disque soulève bien des questions. Pourquoi, un avocat? Il résume quinze ans de musique d'un des derniers groupe grunge encore en vie.

Le premier single, "World Wide Suicide", sonne résolument rock et rappelle la belle époque de l'album "Ten", son plus gros succès commercial à ce jour, portés par des titres aussi entraînants que "Once", "Even Flow" et "Porch". On retrouve intacte la voix puissante et subtile d'Eddie Vedder. Un timbre qui se prête aussi très bien aux sonorités plus pop comme sur le très bon "Big Wave".

Le groupe qui a déjà écoulé plus de 65 millions d'albums fera son retour sur scène en France le 9 septembre au Dôme de Marseille et le 11 à Paris-Bercy.

Snow Patrol: "Eyes Open" (AZ Mercury). Visiblement, les Irlandais ont été marqués par les premières parties de U2 qu'ils ont assurées grâce notamment à la notoriété conférée par leur ballade "Run" parue en 2003.

Ce quatrième opus contient autant de titres, tels "You're All I Have" que le groupe aimerait certainement entendre repris en choeur par les foules en délire dans les stades. Dommage que les atmosphères diffèrent très peu d'un titre à l'autre. D'autant plus dommage que le quatuor aurait pu mettre plus en avant la superbe voix de Martha Wainwright, qui ne joue malheureusement ici que les seconds rôles.

Peter Von Poehl: "Going To Where The Tea Trees Are" (Tôt Ou tard). Le titre à rallonge qui donne son nom à l'opus est tout simplement une petite merveille. Sur une rythmique pop aérienne, on découvre la voix androgyne du chanteur suédois. Durant tout l'opus, il nous propose 12 titres de folk-rock délicats, planants, mélancolique, très éloignés du répertoire d'AS Dragon, dont il était le guitariste. Il est beaucoup plus proche de l'univers de Bertrand Burgalat, avec lequel le musicien joue souvent. Il partage avec lui le goût de la recherche musical et du travail bien fait, de la perfection aux dépends peut-être d'une réussite commerciale à portée de main.

Feist: "Open Season" (Polydor). Après l'énorme succès de son premier album "Let It Die" paru en 2004, la Canadienne nous propose un opus qui regroupe quinze titres, des remixes présents sur des faces B de singles de l'artiste et des duos.

L'opus s'ouvre sur le majestueux "One Evening" joué par Gonzales au piano et se referme sur un remix de "Mushaboom", titre également revu et corrigé à plusieurs reprises notamment par les soins de Mocky puis par ceux de K-OS. "Inside & Out" en live à la BBC côtoie "The Simple Story" en duo avec Jane Birkin ou "Lovertits" avec Gonzales. Un disque intéressant qui nous permet de découvrir les singles de Feist sous une autre facette. Une façon agréable aussi de patienter jusqu'à la sortie de son deuxième album studio annoncé pour la rentrée!

Aline de Lima: "Arrebol" (Naïve). C'est le premier album de la chanteuse brésilienne née dans l'Etat du Maranhao, qui fut autrefois un territoire français. Elle chante l'amour, la nostalgie façon "saudade", mais aussi sur des airs de bossa nova et même de carnaval. Les percussions sont délicates, les guitares et les cordes savoureuses. Au casting, on retrouve le guitariste Marc Ribot, l'une des figures de l'underground new-yorkais. Elle referme cet opus plaisant par une reprise de "Septembre" de Barbara, en français, accompagnée par un violoncelle et un piano.

Dobacaracol: "Soley" (Wagram). On a découvert ce duo féminin originaire de Montréal en premières parties d'Alpha Blondy, de Tryo ou de La Rue Kétanou. Les deux percussionnistes et chanteuses, Doriane Fabreg et Carole Facal, jouent et chantent ensemble depuis 1999. Elles proposent douze chansons aux sonorités à la fois tribales, africaines, reggae et funk. Ce mélange de cultures nous emporte dans des contrées où l'on parle parfois des dialectes africains, le français, l'anglais et même une langue inventée. "Etrange" comme le dit l'un des titres phares de l'opus.

Egalement sorti cette semaine:

- Tool: "10.000 Days" (BMG)

Sont attendus dans les semaines qui viennent:

- Red Hot Chili Peppers: "Stadium Arcadium" (Warner)

- Le troisième album de Christina Aguilera, intitulé "Back To Basics", sortira le 14 août chez RCA. "Ain't No Other Man" en sera le premier single.

- RCA annonce le nouveau disque de Laurent Voulzy pour le 26 juin. Il s'agira d'un album de reprises dans lequel on retrouvera des tubes tels "Light My Fire" des Doors, "La Madrague" de Brigitte Bardot, "Everybody's Got to Learn Sometimes" des Korgis, "Santiano" d'Hugues Aufray, "Smooth Operator" de Sade ou "Le Piano de la plage" de Charles Trenet. Sur cet opus, Voulzy a aussi convié Andrea, l'une des chanteuses des Corrs, Lenou, la fille de Nana Mouskouri et Alain Souchon avec lequel il pourrait reprendre "Sound of Silence" de Simon et Garfunkel. AP

pan/cre/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Aless le Mer 10 Mai 2006, 18:55

J'attend impatiement le retour de X-Tina moi...
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Mer 10 Mai 2006, 18:59

tennisboy_74 a écrit:J'attend impatiement le retour de X-Tina moi...

Je crois qu'on va bien s'entendre la dessus
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 11 Mai 2006, 19:31

jeudi 11 mai 2006, 12h00 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Red Hot Chili Peppers: "Stadium Arcadium" (Warner). Le quatuor composé du chanteur Anthony Kiedis, du bassiste Michael "Flea" Balzary, du guitariste John Frusciante et du batteur Chad Smith fait un joli retour avec 28 chansons réparties sur un double album, leur neuvième production. Toutes les chansons ont été enregistrées avec le producteur Rick Rubin dans la même maison de Hollywood Hills où avait été réalisé l'album "Blood, Sugar, Sex, Magik" sorti en 1991, l'un de leurs plus gros succès à ce jour. La recette fonctionne encore, même si ce double CD est inégal, ce qui est d'ailleurs souvent le cas dans ce genre d'exercice. Il contient des titres efficaces, des tubes en puissance tel le premier single "Dani California" ou encore "Stadium Arcadium", "Hump de Bump" et "21st Century". On retrouve avec plaisir les solos inspirés du guitariste John Frusciante. Les fans apprécieront ce retour aux sources. Ceux, moins férus qui avaient craqué sur le très commercial "By The Way" paru en 2002, seront séduits par le savoir-faire mélodique des Américains qui maîtrisent parfaitement l'art du refrain entêtant. Une formule qui a déjà permis aux Red Hot Chili Peppers de vendre au total plus de 50 millions d'albums. "Stadium Arcadium" est également disponible en édition limitée dans un boîtier noir réunissant les 28 chansons sur deux CD et un DVD incluant la vidéo de "Dani California", des images du "making of" de cette vidéo ainsi qu'une interview du groupe d'une heure, un livret de 28 pages et la pochette originale réalisée par le groupe.

-0-0-0-

Neil Young: "Living With War" (Warner). Neil Young a enregistré ce nouvel opus en quatre jours avec Rick Rosas (basse) et Chad Cromwell (batterie) avec lesquels il avait déjà enregistré les albums "Eldorado" et "Freedom" en 1989 qui avaient relancé sa carrière après un passage à vide dans les années 80. On y retrouve aussi une chorale gospel de cent voix. L'album est une très violente diatribe contre George W. Bush. "Let's Impeach the President" (destituons le Président), dit-il dans le premier single. Sur "Looking for a Leader", il souhaite que le prochain président soit une personnalité qui n'a rien à voir avec le système actuel. Il aimerait que ce soit une femme ou un Noir, plutôt jeunes. Neil Young repart en tournée cet été avec Crosby Stills et Nash. Ils promettent que les textes des chansons interprétées apparaîtront sur des écrans géants de chaque côté de la scène.

-0-0-0-

Dirty Pretty Things: "Waterloo To Anywhere" (Mercury). Après le premier opus des Babyshambles, emmené par Pete Doherty, passé quasiment inaperçu, voici celui de "l'autre moitié" de feu The Libertines, dirigé par Carl Barât. La déception est à la hauteur des espérances. Douze titres pour trente petites minutes seulement! Le groupe alterne des mélodies curieuses, voire boiteuses, sur des riffs de guitares nerveux et des textes touchants de Carl Barât comme ceux de "If You Love A Woman", "Bang Bang Your're Dead" ou "Doctors And Dealers".

-0-0-0-

Ariane Moffatt: "Le coeur dans la tête" (Labels). Elle fait partie de la nouvelle génération d'artistes québécois respectueux de la tradition qui n'hésitent pas pour autant à saupoudrer leurs chansons de rock et d'électronique s'inspirant pour ça bien souvent des sonorités anglophones. Le public a adhéré dès son premier album, "Aquanaute" (2002), vendu à plus de 100.000 exemplaires, ce qui est un excellent résultat au Canada. Un peu comme ce fut le cas en France, les professionnels l'ont plébiscitée. Elle a été récompensée par trois Félix (l'équivalent de nos Victoires de la Musique): révélation de l'année, album pop-rock de l'année et réalisation musicale de l'année. Matthieu Chedid a été l'un des tout premiers artistes français à apprécier le talent de la Québécoise qui a réenregistré, remixé (tout en gardant sa voix de départ) "La bonne étoile", une chanson extraite de "Qui de nous deux". On retrouve d'ailleurs M à la guitare sur deux titres du disque, dont "Le coeur dans la tête". Dans le très poétique "Se perdre", la chanteuse évoque des moments de confusion où elle aimerait être "un oiseau au fond de l'eau" ou "un poisson sur une branche". D'une chanson à l'autre, les ambiances musicales sont variées. On passe de l'électronique au reggae-dub, en passant par le swing, le jazz, parfois même par le rap. Un bon disque authentique, hétéroclite et plein d'originalité qui pourrait côtoyer en France ceux de Camille, Keren Ann ou d'Emilie Simon. Ariane Moffatt a beaucoup de talent. Le public avait pu s'en apercevoir à l'Olympia à Paris, en février dernier lorsqu'elle assurait la première partie d'Alain Souchon. Elle sera en résidence à l'Européen à Paris du 16 mai au 3 juin.

-0-0-0-

An Pierlé: "White Velvet" (Pias). Déjà remarquée après le très réussi "Helium Sunset" paru en 2003, la chanteuse belge originaire d'Anvers confirme avec un troisième opus qui s'inscrit dans la tradition pop-rock anglo-saxonne tout en s'égarant sur des chemins plus expérimentaux. On passe de ballades pop et sensuelles comme "I Love You" à des exercices de style plus difficiles d'accès tels "Not The End" qui rappelle un peu les ambiance si chères à Kate Bush. On retrouve l'artiste à la voix cristalline en duo sur "Closing Time" avec son compagnon Koen Gisen.

-0-0-0-

Sont aussi sortis cette semaine:

- Jolie Holland: "Springtime Can Kill You" (Pias). Deux ans après "Escondida" l'Américaine revient avec un troisième opus folk-rock qu'elle présentera à la Maroquinerie à Paris le 27 mai.

- Guillemots: "From The Cliffs" (Fantastic Plastic Records/Naïve). C'est le premier opus du groupe basé à Londres. La BBC l'a déjà placé dans son Top 5 des groupes à suivre en 2006. "Trains to Brazil" est le premier single. Guillemots se produira en concert le 12 juin à La Boule Noire à Paris.

- Scott Walker: "The Drift" (Naïve). L'auteur de la bande originale de "Pola X" de Leos Carax présente son troisième album solo en trente ans. Il utilise des instruments traditionnels (guitares, cordes, basse, batterie, électronique) et d'autres beaucoup moins (des quartiers de viande transformés en percussions par exemple). La voix rauque reste au centre d'un disque pour le moins iconoclaste, étrange.

- Les moines bouddhistes: "Sakya Tashi Ling" (Universal Music). Enregistré au sein du monastère pendant 10 heures de chant consécutives, ce disque réunit des "mantras" bouddhistes et des sonorités "pop" et contemporaines. L'album a été tout d'abord commercialisé en Espagne par le label Vale Music. Le premier single, "My Spirit Flies To You", a été classé N°1 pendant plusieurs semaines.

- Padam: "T'es Belle" (Pias)

- Corinne Hermes: "Vrai" (EMI)

- Saule: "Vous êtes ici" (V2)

AP

pan/jba/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Chad le Jeu 11 Mai 2006, 22:30

Merci Tristan!
J'ai vu la pub des moines sur TF1 j'aime bien ca a l'air pas mal!
avatar
Chad

Masculin
Nombre de messages : 5327
Age : 28
Localisation : Devant Le PC
Date d'inscription : 03/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Jeu 11 Mai 2006, 22:32

The Chad_54 a écrit:Merci Tristan!
J'ai vu la pub des moines sur TF1 j'aime bien ca a l'air pas mal!

j'ai eu un aperçu et c'est vrai que ça a l'air pas mal
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Jean-Joe le Ven 12 Mai 2006, 02:46

Je réponds un peu tard mais je me dois de faire de la pub pour le sublime album de Martin Rappeneau.
J'avais téléchargé sauvagement "La moitié des choses" et, pris de remords tellement j'ai aimé l'album, je suis allé l'acheté.
J'ai acheté le deuxième "L'âge d'or" la semaine dernière en tombant dessus par hasard (vive la promo).
Un bijou. Un trésor. J'en suis à 83 écoutes de "Julien", le premier single. Et j'aime beaucoup aussi "L'heure d'hiver".
Il a une voix et un style qui me rappellent Michel Berger par moment. Une voix pure qui vous transporte.

Bon, vu que vous n'avez pas acheté l'album de Magalie Vaé (personne ne l'a fait, lol) prenez l'argent et achetez "L'âge d'or".

avatar
Jean-Joe

Nombre de messages : 47
Localisation : Soisy-sous-Montmorency
Date d'inscription : 04/05/2006

http://www.dextercobalt.forumup.net

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Ven 12 Mai 2006, 11:43

Tu vas rire jean-joe mais je l'ai l'album et pas pris en sauvage mais belle et bien payé y a tout juste une petite semaine sublime , je le conseil à tous et à toutes
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par tristan le Dim 21 Mai 2006, 22:31

jeudi 18 mai 2006, 12h01 --

PARIS (AP) - Voici une sélection de disques sortis cette semaine:

Pascal Obispo: "Les Fleurs du bien" (Sony/BMG). C'est son sixième album. L'un des plus réussis. L'artiste y chante la séparation, l'espérance, l'enfance, le voyage et l'amour. Le compositeur aux doigts d'or aligne les tubes en puissance sans pour autant se soucier des formats. On passe d'une ballade bien léchée, à des titres plus musclés. Des chansons d'une grande créativité comme "1980" où le chanteur rend hommage à une époque "sans illusions, sans lendemains" où le saxophone était omniprésent. Ruptures de rythmes intelligentes aussi avec "Las Vegas" qui évoque le sacro-saint rêve américain. La chanson démarre sur des sonorités pop pour laisser place au swing, grâce à un big band porté par des cuivres. Elle devrait trouver toute sa dimension sur scène.

Sur cet album, Pascal Obispo évoque des personnalités qui ont influencé son parcours. L'opus s'ouvre avec "Rosa", hommage à Rosa Parks qui avait refusé en 1955 de céder sa place à un blanc dans un bus. Clin d'oeil au maître de l'art pictural avec "Libre comme Picasso". On remarque au passage le parfait anagramme de Pascal Obispo avec Pablo Picasso. Autre déclaration, à Léo Ferré avec "Sur la voix Ferré". Deux titres qui soulignent le parcours de création d'artistes véritables, en contradiction parfois avec les chanteurs fabriqués par la télé qu'il pointe du doigt: "On est dans l'arène des faiseurs de gloire à la semaine et à la chaîne", chante-t-il sur "Le chanteur idéal".

Après cette parenthèse légère, retour à un texte plus sombre, "Noir", l'une des plus belles collaborations entre Obispo et Lionel Florence, auteurs ensemble de neuf titres, qui remémore la douleur d'une séparation.

Cette sixième production est aussi pour le grand public l'occasion de découvrir tout le talent de Mélissa Mars avec laquelle il interprète en duo "La Machine", soutenu par des guitares rageuses. Il ne serait pas étonnant que Pascal Obispo lance la carrière de la jeune femme à l'univers particulier.

On se demande juste pourquoi Pascal Obispo a laissé en titre caché le très réussi "Un ange passe" que ne renierait certainement les Anglais de Coldplay.

Après le succès de sa tournée "Fan" en 2004, Pascal Obispo reprendra la route pour défendre sur scène des chansons qui semblent écrites pour ça. Le premier rendez-vous avec le public est d'ores et déjà fixé au 8 janvier 2007 à Arcachon.

The Raconteurs: "Broken Boy Soldier" (Third Man Records). Un album que ne doivent pas manquer les fans de rock brut. On retrouve un casting prestigieux. Tout d'abord Jack White des White Stripes, incontestablement le meneur d'une bande qui compte dans ses rangs également Patrick Keeler des Greenhornes, mais aussi Jack Laurence à la basse et le talentueux Brendan Benson qui non seulement chante mais est aussi claviériste, guitariste et co-producteur avec Jack White. Le hargneux "Broken Boy Soldier" aux relents blues (qui rappelle, pas moins, les belles années de Led Zeppelin) est une pure merveille qui devrait faire les beaux jours des radios musicales rock, voire plus!

Phoenix: "It's Never Been Like That" (EMI/Virgin). Deux ans après "Alphabetical" et à peine plus d'un an après le live "30 Days Ago", voici déjà le troisième album studio enregistré à Berlin. Rien à voir avec "If I Ever Feel Better", le premier single extrait de "United" qui avait fait danser sur les pistes en 2000.

Mis à part sur "Courtesy Laughs", le ton a évolué. Les intonations adolescentes ont disparu. Thomas Mars, Christian Mazzalai, Laurent Brancowitz et Deck d'Arcy ont beaucoup tourné aux Etats-Unis notamment et cela s'entend. "It's Never Been Like That" privilégie le côté brut du rock. Les rythmes sont plus rebelles, les arrangements primaires. Les instruments moins nombreux: deux guitares, une basse, une batterie. "Napoleon Says" qui ouvre le disque est influencé par les rythmiques soul de l'époque Tamla-Motown alors que "Consolation Prizes" qui suit est plus proche du répertoire des Strokes.

Merzhin: "Pieds nus sur la braise" (Sony/BMG). Avec ce troisième album, le groupe breton fête ses dix ans d'existence marqués essentiellement par la scène. Leur carrière a décollé en 1999 avec la sortie d'un premier CD 5 titres "1ère Lune". Leurs deux albums suivants "Pleine Lune" puis "Adrénaline" aux ambiances celtiques leur ont permis d'installer un répertoire festif idéal pour remplir les salles. Les six musiciens montrent cette fois un visage plus sombre, à la fois dans les textes et dans la musique à l'instar du titre de pur rock "Des filons dans nos failles".

Aux sonorités celtiques s'ajoutent désormais celles de l'Europe de l'Est notamment sur "La rue Calumet". Avec cet opus, Merzhin veut certainement peu à peu décoller l'étiquette de groupe. Ce que l'on entend d'ailleurs dans les arrangements, confiés à Mathieu Ballet, collaborateur entre autres de Miossec et de Yann Tiersen. La bombarde cède un peu de terrain au profit d'un saxophone et d'une clarinette. Le style est plus musclé. Merzhin réussit une mutation en douceur fondée sur l'expérience.

Sont aussi sortis cette semaine:

- Radio 4: "Enemies Like This" (Labels). Le quintette de Brooklyn, un des groupes phares du punk-funk au début des années 2000, était plus ou moins tombé dans l'anonymat. Il marque un retour plus rock, voire reggae. L'un des meilleurs titres de l'opus, "Ascension Street", rappelle le répertoire de The Clash.

- Jacno: "Tant de temps" (Warner). Les fans adoreront. Ceux qui n'ont jamais été sensibles au talent du dandy fondateur avec Elli Medeiros de l'un des premiers groupes de punk français, les Stinky Toys, ne seront certainement pas convaincus. Jacno poursuit sa route et propose des ritournelles pop souvent appuyées par des synthés, des effets électroniques, un piano et une batterie. Un disque politiquement incorrect. A trois semaines de l'ouverture de la Coupe du monde de football, Jacno brocarde "Le sport". Le texte sonne comme un pamphlet: "Le sport, c'est de la merde. Le sport peut entraîner une mort lente et douloureuse", lance Jacno.

- Ron Sexsmith: "Time Being" (V2)

- Grandaddy: "Just Like The Fambly Cat" (V2)

- Maxime Le Forestier: "Maxime Le Forestier chante Brassens - Les chansons de rappel" (Polydor)

- Arman Mélies: "Les Tortures Volontaires" (Remark/Warner). AP

pan/cre/mw
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Aless le Dim 21 Mai 2006, 22:44

J'ai hate d'entendre l'album d'Obispo moi...
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A la une : Les sorties de disques de la semaine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum