Actualité sportive !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Actualité sportive !

Message par jam le Sam 05 Aoû 2006, 16:09

Publié le 02/08 à 19:45

l'or pour Manaudou


La joie de Laure Manaudou - F2
La Française a battu le record d'Europe du 800m nage libre en finale de l'épreuve du Championnat d'Europe.

Après une course en solitaire, Laure Manadou, vice-championne olympique, a conservé son titre européen et a battu le record d'Europe, vieux de 19 ans, en 8'19"29. Sur 200m dos, Esther Baron a été sacrée en devançant l'Ukrainienne Amshennikova et la Britannique Marshall. Record du monde sur 100m nage libre pour l'Allemande Britta Steffen (53"30).

Que faire face à une telle Laure Manadou ? La question est posée pour toutes les concurrentes de la Françaises sur 800m nage libre. En finale de la compétition européenne, la vice-championne olympique de la discipline a réalisé un cavalier seul exceptionnel. Dès le premier 50m, la protégée de Philippe Lucas prenait déjà quelques longueurs d'avance. Jusqu'aux 650m, la tenante du titre était encore en avance sur le temps du record du monde. Mais sans opposition, Laure Manaudou finissait par faiblir, sans pour autant que son succès ne prête à la moindre discussion. Finalement, la nageuse française s'imposait en 8'19"29, battant le record d'Europe détenu depuis 1987 par la nageuse Est Allemande Anke Mohring (8'19"53).

Derrière, les adversaires n'avaient que les miettes, et encore... La Britannique Rebecca Adlington prenait la médaille d'argent (8'27"88) devant sa compatriote Rebecca Cooke (8'28"40).

Mais la journée "marathon" de Laure Manadou ne s'arrêtait pas là. Sur 200m quatre nages, elle réalisait le meilleur temps des demi-finales pour gagner son billet en finale, en compagnie de Sophie de Ronchi. Et sur 100m dos, elle décrochait également sa place pour la finale en se permettant de recoller, sans trop forcer, à l'Allemande Buschschulte, victorieuse de la demi-finale. Dans la matinée, la nageuse de Philippe Lucas avait réalisé le meilleur temps des séries.
.800 m nage libre femmes
1. Laure Manaudou (Fra) 8'19"29 record d'Europe
2. Rebecca Adlington (G-B) 8'27"88
3. Rebecca Cooke (G-B) 8'28"40
4. Flavia Rigamonti (Sui) 8'30"51
5. Sophie Huber (Fra) 8'30"81
6. Camelia Potec (Rou) 8'36"30
7. Ionela Cozma (Rou) 8'37"70
8. Lotte Friis (Dan) 8'40"61[/img]

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 05 Aoû 2006, 16:15

Manaudou acte deux



Trente-trois minutes. Voilà le laps de temps qui aura séparé la victoire, hier, de Laure Manaudou sur 200 m quatre nages d'une autre victoire de la sociétaire du CN Melun Val-de-Seine, cette fois sur 100 m dos. Dans l'intervalle, elle était partie prendre le frais sur un podium, en se déhanchant lascivement sur un rythme techno qu'elle était seule à entendre.
On ne sait trop lequel des deux titres européens ­ ses 6e et 7e, après celui du 800 m mercredi ­ conquis hier à Budapest fut le plus prenant, sachant qu'elle est au-dessus de ces considérations. «Je ne me fixe aucune limite pour les médailles d'or» , avait-elle claqué, la veille, dans un immense sourire. On a cependant une faiblesse pour le 200 m quatre nages. Ou, plutôt, pour l'instant précis où elle a viré en tête après la troisième longueur, ces 50 mètres en brasse où Manaudou n'a jamais brillé. Le truc, c'est qu'elle était pourtant déjà en tête, avec un boulevard ­ les 50 m crawl ­ devant elle.
«Dans la tronche». Le quatre nages, c'est un peu les dés qu'on lance sans que le compte y soit jamais. Quand on forme le nageur, on déshabille toujours pour habiller autre chose ; et le retard technique (notamment en brasse ou en papillon) ne se refait pas. C'est aussi une école de l'humilité, parce qu'il y a toujours une fille pour dire mieux dans une discipline. La brasse, c'est l'enfer privé de Manaudou. Lundi, lors des séries du 400 m quatre nages, la Française ne s'était même pas bagarrée là-dessus, s'attirant ce commentaire assez sec d'un coach qui n'a aucune chance de tomber dans le piège des «problèmes techniques» de sa nageuse : «C'est dans la tronche. Et moi, je ne suis pas venu à Budapest en pèlerinage.»
Donc, hier, elle est sortie de sa longueur de brasse en tête. Devant la Polonaise Katarzyna Baranowska, en bronze sur le 400 m quatre nages vautré par Manaudou. Devant la grande Italienne Alessia Filippi, sacrée lundi sur cette même distance. Autant dire que le 200 m quatre nages remporté par la Melunaise devant ces deux-là a valeur de remise aux normes ; on remarquera aussi ­ pour lui rendre quelque chose ­ que la nageuse tricolore avait, a priori, toutes les chances d'être plus à l'aise sur 400 m que sur 200, puisqu'elle est une demi-fondeuse avant d'être une sprinteuse.
Fusillé les copines. Le temps de monter sur le podium, d'envoyer des bisous vers le clan tricolore ­ elle a les ongles peints en bleu-blanc-rouge ­ et de renfiler le bonnet, elle a remis ça sur 100 m dos. Là, Manaudou était sur sa classe. Car si elle a un peu délaissé (c'est relatif, Manaudou avale 17 bornes par jour en période de préparation) l'entraînement spécifique, son dos pur est l'un des meilleurs du monde, ce que sa dauphine d'hier, cette bonne vieille Antje Buschschulte (1' 00" 33 centièmes, du temps de sa splendeur), résumait ainsi après la course : «Franchement, on sait toutes qu'il n'y a pas grand-chose à faire contre elle.» Et pourtant, cruellement, la Berlinoise y aura cru : Manaudou était sixième au virage des 50 mètres. C'est-à-dire que ses adversaires ont pu croire que quelque chose ne tournait pas rond ­ la fatigue, l'usure psychologique. Eh non : entre le 50e et le 80e mètre, la nageuse tricolore a littéralement fusillé les copines, à tel point qu'on a vu l'Allemande Janine Pietsch (troisième derrière Manaudou et Buschschulte) perdre sa boussole et nager de biais, pour tutoyer le bord droit de sa ligne d'eau.
Le temps de remonter sur le podium pour aller chercher sa troisième médaille d'or de la semaine, d'en redescendre pour partager sous la pluie le bronze du relais quatre fois 200 m nage libre avec ses coéquipières tricolores (7' 56" 44, record de France), et Manaudou avait bouclé une journée qu'elle n'oubliera pas facilement.

Trente-trois minutes. Voilà le laps de temps qui aura séparé la victoire, hier, de Laure Manaudou sur 200 m quatre nages d'une autre victoire de la sociétaire du CN Melun Val-de-Seine, cette fois sur 100 m dos. Dans l'intervalle, elle était partie prendre le frais sur un podium, en se déhanchant lascivement sur un rythme techno qu'elle était seule à entendre.
On ne sait trop lequel des deux titres européens ­ ses 6e et 7e, après celui du 800 m mercredi ­ conquis hier à Budapest fut le plus prenant, sachant qu'elle est au-dessus de ces considérations. «Je ne me fixe aucune limite pour les médailles d'or» , avait-elle claqué, la veille, dans un immense sourire. On a cependant une faiblesse pour le 200 m quatre nages. Ou, plutôt, pour l'instant précis où elle a viré en tête après la troisième longueur, ces 50 mètres en brasse où Manaudou n'a jamais brillé. Le truc, c'est qu'elle était pourtant déjà en tête, avec un boulevard ­ les 50 m crawl ­ devant elle.
«Dans la tronche». Le quatre nages, c'est un peu les dés qu'on lance sans que le compte y soit jamais. Quand on forme le nageur, on déshabille toujours pour habiller autre chose ; et le retard technique (notamment en brasse ou en papillon) ne se refait pas. C'est aussi une école de l'humilité, parce qu'il y a toujours une fille pour dire mieux dans une discipline. La brasse, c'est l'enfer privé de Manaudou. Lundi, lors des séries du 400 m quatre nages, la Française ne s'était même pas bagarrée là-dessus, s'attirant ce commentaire assez sec d'un coach qui n'a aucune chance de tomber dans le piège des «problèmes techniques» de sa nageuse : «C'est dans la tronche. Et moi, je ne suis pas venu à Budapest en pèlerinage.»
Donc, hier, elle est sortie de sa longueur de brasse en tête. Devant la Polonaise Katarzyna Baranowska, en bronze sur le 400 m quatre nages vautré par Manaudou. Devant la grande Italienne Alessia Filippi, sacrée lundi sur cette même distance. Autant dire que le 200 m quatre nages remporté par la Melunaise devant ces deux-là a valeur de remise aux normes ; on remarquera aussi ­ pour lui rendre quelque chose ­ que la nageuse tricolore avait, a priori, toutes les chances d'être plus à l'aise sur 400 m que sur 200, puisqu'elle est une demi-fondeuse avant d'être une sprinteuse.
Fusillé les copines. Le temps de monter sur le podium, d'envoyer des bisous vers le clan tricolore ­ elle a les ongles peints en bleu-blanc-rouge ­ et de renfiler le bonnet, elle a remis ça sur 100 m dos. Là, Manaudou était sur sa classe. Car si elle a un peu délaissé (c'est relatif, Manaudou avale 17 bornes par jour en période de préparation) l'entraînement spécifique, son dos pur est l'un des meilleurs du monde, ce que sa dauphine d'hier, cette bonne vieille Antje Buschschulte (1' 00" 33 centièmes, du temps de sa splendeur), résumait ainsi après la course : «Franchement, on sait toutes qu'il n'y a pas grand-chose à faire contre elle.» Et pourtant, cruellement, la Berlinoise y aura cru : Manaudou était sixième au virage des 50 mètres. C'est-à-dire que ses adversaires ont pu croire que quelque chose ne tournait pas rond ­ la fatigue, l'usure psychologique. Eh non : entre le 50e et le 80e mètre, la nageuse tricolore a littéralement fusillé les copines, à tel point qu'on a vu l'Allemande Janine Pietsch (troisième derrière Manaudou et Buschschulte) perdre sa boussole et nager de biais, pour tutoyer le bord droit de sa ligne d'eau.
Le temps de remonter sur le podium pour aller chercher sa troisième médaille d'or de la semaine, d'en redescendre pour partager sous la pluie le bronze du relais quatre fois 200 m nage libre avec ses coéquipières tricolores (7' 56" 44, record de France), et Manaudou avait bouclé une journée qu'elle n'oubliera pas facilement.


200m 4nages (F)
1 L. MANAUDOU (FRA) 2'12"69
2 K. BARANOWSKA (POL) 2'13"36
3 A. FILIPPI (ITA) 2'13"75
4 Y. KLOCHKOVA (UKR) 2'14"89
5 N. HETZER (ALL) 2'14"98
6 S. KARPEEVA (RUS) 2'16"38
7 J. HJORTH-HANSEN (DAN) 2'17"39
8 S. DE RONCHI (FRA) 2'18"18


100m dos(F)
1 L. MANAUDOU (FRA) 1'00"88
2 A. BUSCHSCHULTE (ALL) 1'01"40
3 J. PIETSCH (ALL) 1'01"55
4 I. AMSHENNIKOVA (UKR) 1'01"56
5 L. OERNSTEDT (DAN) 1'01"60
6 N. SZEPEZI (HON) 1'01"90
7 M. PERIS MINGUET (ESP) 1'02"45
8 S. KHAKHLOVA (BLR) 1'03"18

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Sam 05 Aoû 2006, 18:47

jam, je vais lire tout cela
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par Séverine le Dim 06 Aoû 2006, 04:30

Jam !

elle assure Laure, la classe !
tout ça avec le sourire !

_________________
Le Site || Le Forum
avatar
Séverine
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 33586
Date d'inscription : 30/12/2004

http://www.forum-elodie-frege.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Dim 06 Aoû 2006, 10:19

et encore c'est pas fini lol
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Dim 06 Aoû 2006, 21:16

non ce n' était pas fini

4 titres en individuel , elle rentre dans le cercle des plus grandes nageuses de tous les temps , et elle n' a que 19 ans

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Dim 06 Aoû 2006, 21:23



Une quatrième médaille d'or pour Laure Manaudou à Budapest

Au terme d'une folle semaine, la Française Laure Manaudou a remporté, dimanche 6 août, le 400 mètres nage libre des championnats d'Europe de natation et battu le record du monde en 4 min 02 s 13. Elle a ainsi décroché sa quatrième médaille d'or individuelle dans la capitale hongroise, égalant les records de l'Allemande de l'Est Ute Geweniger, en 1981, et la Hongroise Krisztina Egerszegi, en 1993.

Déjà victorieuse du 800 mètres nage libre (record d'Europe à la clef), du 200 mètres quatre nages et du 100 mètres dos, la sociétaire du club de Melun s'est offert samedi la troisième place du 200 mètres nage libre qu'avait remporté la Polonaise Otylia Jedrzejczak. Dimanche, juste après avoir remporté le 400 mètres nage libre, elle a complété sa moisson avec une médaille de bronze lors du relais 4 x 100 mètres 4 nages.
La question est désormais de savoir où Manaudou s'arrêtera. La barre jamais évoquée des quatres minutes sur 400 mètres nage libre peut devenir un véritable objectif. A Tours, elle avait battu le record de l'Américaine Janet Evans, qui tenait depuis 18 ans. L'élève de l'intransigeant Philippe Lucas a viré au 200 mètres en moins de deux minutes, une performance qui n'avait jamais été réalisée auparavant. Elle a été en avance sur les temps de son passage de son précédent record à chaque virage, donnant l'impression que l'exploit ne pouvait lui échapper.

1 L. MANAUDOU (FRA) 4'02"13 (Record du Monde)
2 J. JACKSON (GBR) 4'07"76
3 C. MC CLATCHEY (ANG) 4'08"13
4 A. FILIPPI (ITA) 4'08"43
5 C. POTEC (ROU) 4'09"17
6 A. RAMOS (ESP) 4'11"44
7 S. HUBER (FRA) 4'12"60
8 K. HOSSZU (HON) 4'17"12

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par Séverine le Dim 06 Aoû 2006, 21:27

hop ! Et un record du monde !

Merci Jam !

_________________
Le Site || Le Forum
avatar
Séverine
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 33586
Date d'inscription : 30/12/2004

http://www.forum-elodie-frege.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Dim 06 Aoû 2006, 23:03

oui en plus son propre record du monde qu'elle bat donc tout un symbole
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par Aless le Lun 07 Aoû 2006, 12:53

Très grande sportive... bravo !
Merci Jam !
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 18:22

GÖTEBORG (Suède) : Championnats d'Europe d'athlétisme


Irrésistible Kim Gevaert!
Favorite du 100 m, notre compatriote a parfaitement répondu à l'attente hier.
Meilleur chrono des demi-finales (11.19), Kim Gevaert a remporté la médaille d'or avec brio.
En attendant, peut-être, une autre médaille sur 200 m.

Les clameurs accompagnant chaque saut du Suédois Stefan Holm s'étaient à peine estompées que les huit finalistes du 100 m féminin se présentèrent sur le stade. A leur tête, Kim Gevaert, comme si notre compatriote voulait déjà en imposer à ses adversaires. Mais Kim n'en avait pas besoin tant elle avait dominé les séries, mardi, et les demi-finales, en début de soirée. Présentée comme la grandissime favorite, la Louvaniste devait, néanmoins, parachever son oeuvre. Ce qu'elle a réussi au-dessus de toute espérance. Dès le départ, Kim prit l'ascendant, survolant cette finale de bout en bout.
Loin de l'archétype des sprinteuses baraquées, Gevaert s'est imposée grâce à sa technique de course. Une technique qu'elle a façonnée patiemment avec son coach à qui elle a inévitablement pensé. «Je sais ce que ce genre de journée représente pour lui! enchaîne-t-elle. Le stress qu'elle engendre. Ce titre, Rudi (Diels), aussi, le voulait plus que tout. Je suis heureuse pour lui, mais aussi pour mes parents qui sont ici. C'est un sentiment extraordinaire.»
Ce mercredi, Kim Gevaert est donc entrée dans l'histoire de l'athlétisme belge, devenant, 35 ans après Karel Lismont, la première championne d'Europe. Elle est, du reste, la seule représentante féminine belge au palmarès des Championnats d'Europe où, depuis quatre ans, elle comptait déjà deux médailles d'argent, sur 100 et 200 m. Le 200, justement, dont les séries ont lieu, ce jeudi, et où elle se présentera encore comme la favorite... Un statut que l'intéressée assume pleinement et que les observateurs lui attribuent sans discussion. On rêve!
© La Libre Belgique 2006

1 K. GEVAERT (BEL) 11"06
2 Y. GRIGORYEVA (RUS) 11"22
3 I. KHABAROVA (RUS) 11"22
4 J. MADUAKA (GBR) 11"24
5 Y. GUSHCHINA (RUS) 11"31
6 Y. NESTERENKO (BLR) 11"34
7 S. FELIX (FRA) 11"40
8 D. ONYSKO (POL) 11"43


Dernière édition par le Sam 12 Aoû 2006, 18:32, édité 1 fois

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Sam 12 Aoû 2006, 18:30

jam , bravo à kim et au peuple belge qu'ils l'ont soutenus
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 18:34

Oui bravo à Kim qui a fait le doublé

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Sam 12 Aoû 2006, 18:36

jam a écrit:Oui bravo à Kim qui a fait le doublé

Et on peut dire dommage pour la française
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 18:38

Athlétisme: Baala roule sur l'or avec ses "nouveaux pneus"

GÖTEBORG, Suède (Reuters) - Après deux saisons sans finale dans un grand championnat, Mehdi Baala a renoué mercredi avec le succès en remportant sur 1500 mètres la première médaille d'or française des championnats d'Europe.
Conservant son titre acquis à Munich en 2002, l'Alsacien a retrouvé son explosivité, sa souplesse donc, et la pointe de vitesse de ses années juniors.
Le postier strasbourgeois de 27 ans est le premier français de l'histoire à remporter deux titres européens consécutifs sur la même épreuve. Avant lui, Michel Jazy avait décroché l'or sur 1500 mètres en 1962 puis l'or sur 5000 mètres en 1966.
Avec sa petite fille dans les bras, Mehdi Baala était ravi "d'avoir réussi une course sans m'affoler, en réagissant comme il fallait au moment où il le fallait. Comme convenu, à la cloche, j'ai lâché les chevaux".
"Pendant plusieurs nuits, j'ai ressassé ma course. Je me suis posé des questions sur mes séances d'entraînement, leur quantité et leur qualité. Je me suis demandé si j'avais assez couru puisque je n'avais pas fait de 1500 mètres depuis le 8 juillet".
"Bref, je me suis mis un peu tout seul de la pression sur les épaules", a-t-il estimé.
"Pour l'instant, je ne peux pas dire si je suis entré de nouveau dans un cycle de succès. On verra l'année prochaine lors des championnats du monde au Japon. D'ici-là, je vais m'entraîner pour battre tout le monde, tous les mecs propres", a-t-il dit.
PNEUS EN OR
Grâce aux conseils de José Marajo, l'ancien coureur de 800 mètres, le double champion d'Europe semble surtout avoir trouvé "des pneus manquant jusqu'à présent à son moteur".
Cette saison, les deux hommes ont mis en place des séances spécifiques de musculation.
"Souvent, les athlètes du demi-fond ont un super moteur", a expliqué l'ancien athlète travaillant aujourd'hui pour le Ministère de la Jeunesse et des Sports. "Mais, ils ne travaillent pas leur préparation physique pour acquérir de bons pneus. Grâce à nos séances, il a retrouvé l'explosivité et la souplesse qu'il avait quand il était junior".
"Redevenu plus souple et plus explosif, il a pu accélérer quand il a voulu, plusieurs fois même tout en restant relâché puis entretenir sa vitesse sans forcer. Il a gagné sa finale avec ses jambes sans grimacer, sans se battre pour le faire. Il a vraiment presque déroulé", a résumé José Marajo.
Après une élimination en séries aux Jeux Olympiques en 2004 et une élimination en demi-finales des mondiaux en 2005, Mehdi Baala renoue avec le succès.
A ses côtés, Jean-Michel Dirringer, son entraîneur de toujours, était ravi d'avoir vu son poulain "appliquer notre scénario de A à Z, notamment d'attaquer ferme et définitif à 600 mètres de l'arrivée. Pour gagner ces championnats d'Europe, Mehdi était prêt à tout, à répondre à tout type de course"
"Sur sa valeur du jour, il ne pouvait pas être battu. Surtout, nous savions que l'Ukrainien Heshko, son plus redoutable adversaire, se tenait toujours à la corde donc, avait du mal à répondre en cas d'attaque. Quand Mehdi a placé la troisième et dernière, l'Ukrainien s'est effectivement trouvé coincé", a expliqué Jean-Michel Dirringer.
Avant de partir recevoir sa médaille en pleurs, Mehdi Baala a confirmé "ne pas vouloir doubler avec le 800 m. Cette épreuve était une roue de secours au cas où je me ratais sur le 1500 m comme lors des championnats du monde en 2005".
"Participer encore à cette épreuve serait me mettre une pression supplémentaire. Je ne le souhaite pas", a-t-il conclu.

1 M. BAALA (FRA) 3'39"02
2 I. HESHKO (UKR) 3'39"50
3 J. HIGUERO (ESP) 3'39"62
4 A. CASADO (ESP) 3'40"86
5 S. GALLARDO (ESP) 3'41"24
6 A. BADDELEY (GBR) 3'42"31
7 C. OBRIST (ITA) 3'42"59
8 L. REALE (IRL) 3'42"65

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 18:53

Athlétisme: Marc Raquil remet les pendules à l'heure

GÖTEBORG, Suède (Reuters) - Grâce à sa médaille d'or sur 400 m, mercredi lors des championnats d'Europe, Marc Raquil efface deux années de galères jalonnées par deux grosses entorses aux chevilles.
Ses soucis l'avaient empêché de confirmer après sa médaille de bronze aux championnats du monde à Paris en 2003 mais désormais tout est effacé.
A 29 ans, le Martiniquais revient sur le devant de la scène, à deux ans des Jeux Olympiques de Pékin où il aimerait terminer sa carrière.
Sans descendre sous les 45 secondes, le champion du monde du relais 4x400 m semblait content d'avoir pu remettre les pendules à l'heure.
"Comme j'avais disparu de la piste, les gens croyaient que je me la pétais avec des grosses voitures ou que je passais mon temps à sortir en boîte. Mais, pendant ces deux ans, j'ai surtout travaillé à retrouver mes sensations au niveau de mes appuis", a-t-il souligné.
"Aujourd'hui, j'ai gagné à la fois avec de l'agressivité et avec de la sérénité parce que j'ai abordé cette finale sans stress. Désormais, j'ai l'impression de savoir bien gérer ce genre d'échéance, presque comme un amusement."

SANS EXPLOSER DE JOIE
Après sa finale en or, Marc Raquil a vraisemblablement beaucoup pensé à Leslie Djhone, son partenaire d'entraînement, troisième derrière lui :
"Je n'ai pas vraiment osé exploser de joie parce que j'ai pensé à Leslie. Ce n'est pas facile d'exploser de joie quand vous imaginez la déception d'un copain. Lui aussi méritait de gagner
"J'ai aussi beaucoup pensé à Vincent Le Dauphin, qui s'est fait une rupture du talon d'Achille lors de sa série ce matin sur 3000 m steeple", avouait le tout frais champion d'Europe du 400m.
Réussir à Göteborg est comme un symbole pour Marc Raquil. En 1995, c'est en regardant les championnats du monde, que ce basketteur de rue surnommé "Le Mutant" par tous ses potes à cause de son aisance à "dunker" du haut de ses 190 cm, découvrit l'athlétisme.
"Alors, j'ai littéralement flashé pour les sprinteurs de 100m, notamment sur l'Américain Carl Lewis. Pour moi, il demeure 'The Champion'. Le lendemain, j'avais ses pompes au pied et le surlendemain, j'étais pressé de m'inscrire à l'athlétisme", se souvient ce gamin du quartier des Planètes à Maisons-Alfort, dans le Val de Marne.
Maintenant, le champion du monde du relais 4x400 m de 2003 se tourne vers le relais programmé lors de la dernière journée des championnats.
"Nous aimerions casser la baraque et prendre la médaille sous le nez des Russes et des Polonais", a-t-il dit.
"Franchement, j'ai trop envie de ce relais et surtout d'une nouvelle médaille."

1 M. RAQUIL (FRA) 45"02
2 V. FROLOV (RUS) 45"09
3 L. DJHONE (FRA) 45"40
4 D. DABROWSKI (POL) 45"56
5 A. BARBERI (ITA) 45"70
6 T. BENJAMIN (GBR) 45"89
7 R. WIERUZEWSKI (POL) 45"97
8 D. REGAS (GRE) 46"23

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 19:06

Athlétisme: la France poursuit sa récolte


La marche vers l'or de Yohan Diniz
Le Français a apporté hier une quatrième médaille et un troisième titre aux Bleus en devenant champion d'Europe du 50 km marche.
C'EST une victoire historique qu'a remportée hier le Français Yohan Diniz sur le 50 km marche. Il a couvert la distance en 3 h 41'39'', performance qui lui permet également d'améliorer le record de France. Ce Champenois est devenu le premier Français à s'imposer sur la distance au niveau européen. «C'est une grosse surprise, avoue-t-il. Il n'y a pas grand monde qui aurait misé un euro sur moi.»
A 28 ans, Yohan Diniz est considéré comme un espoir dans une discipline qui favorise la maturité. Il détenait d'ailleurs déjà le record de France sur 20 km, mais après la disqualification aux championnats du monde 2005 qui l'a poussé à remettre sa technique en question, cet or européen est son premier titre majeur. «A Helsinki, j'avais été disqualifié au 45e kilomètre, se remémore-t-il. Ici, j'espérais seulement finir. Peut-être être finaliste, parce que j'avais le sixième temps d'engagement. Mais je n'ai pensé à la victoire que lorsque je suis passé devant le Norvégien entre le 43e et 44ekilomètre.»
Natif d'Epernay, le protégé de Denis Langlois a pratiqué l'athlétisme très jeune avant de se tourner vers le football, sous l'impulsion de ses parents. Ce n'est qu'à 22 ans qu'il est revenu à la piste, mais pour se tourner vers la route, inspiré par la légende éternelle du Paris-Colmar. «Je ne souffre pas du fait que notre discipline ne soit pas très médiatisée, affirme le marcheur, qui est pour l'instant amateur et bénéficie de l'aide de la Ville de Reims, ainsi que d'un contrat emploi-jeunes dans son club. Mais j'espère que mon titre suscitera quelques vocations.»

1 Y. DINIZ (FRA) 3h41'39"
2 J. GARCIA (ESP) 3h42'48"
3 Y. ANDRONOV (RUS) 3h43'26"
4 T. NYMARK (NOR) 3h44'17"
5 M. ODRIOZOLA (ESP) 3h46'34"
6 R. MAGDZIARCZYK (POL) 3h47'37"
7 M. DE LUCA (ITA) 3h48'08"
8 P. KORCOK (SLQ) 3h51'16"

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Sam 12 Aoû 2006, 19:18

Un doublé historique pour l'athlétisme belge :

En une poignée de secondes, l'athlétisme belge s'est adjugé, vendredi 11 août, autant de titres européens que durant les soixante-douze dernières années.
Avec un bond de 2,03 m, la grande Tia Hellebaut venait de terrasser la Bulgare Venelina Veneva (2e) et la favorite suédoise, Kajsa Bergqvist (3e), en finale du saut en hauteur, lorsque la petite Kim Gevaert lui est tombée dans les bras peu avant 21 heures.
Victorieuse du 200 m en 22 s 68 devant les Russes Yulia Gushchina et Natalia Rusakova, Kim Gevaert décrochait là sa deuxième couronne après celle du 100 m, conquise mercredi 9 août. Jusqu'alors, seuls leurs compatriotes Gaston Roelants, au 3 000 m steeple en 1962, et Karel Lismont, au marathon en 1971, avaient fait résonner la Brabançonne lors d'un championnat continental.
Ces performances ont hissé la Belgique à la troisième place provisoire du tableau des médailles à l'issue de cinq journées de championnats. Juste derrière la France, également vainqueur de trois titres, mais aussi de deux médailles de bronze, dont celle de Bob Tahri, acquise vendredi soir dans le 3 000 m steeple.
Cette journée, vécue au rythme des performances des athlètes belges, toutes deux âgées de 28 ans, a apporté à la compétition une bouffée d'air devenue rare sur les stades ces dernières années.
"J'ai été très déçue d'apprendre que Justin Gatlin s'était dopé, a noté Kim Gevaert en faisant référence au récent contrôle positif à la testostérone du sprinteur américain, champion olympique, champion du monde et recordman mondial du 100 m. Je le pensais honnête. Mais l'Europe et les Etats-Unis ne sont visiblement pas sur la même longueur d'onde... Pour ma part, j'ai la chance de ne pas avoir couru dans les années 1980, durant lesquelles les performances européennes étaient hors de portée de filles comme moi."
Le dernier doublé féminin 100 m-200 m dans un championnat d'Europe remontait à 1990 et avait été réalisé à Split (Croatie) par l'ex-Allemande de l'Est Katrin Krabbe, rattrapée ensuite par les affaires de dopage.
Kim Gevaert a patiemment tissé sa toile depuis des années : centième par centième. Elle a amélioré 55 fois son record national sur 100 m pour enlever enfin l'or européen en plein air, vendredi, après deux titres de championne d'Europe du 60 m en salle. Cette diplômée en audiologie est souvent la plus prompte à répondre aux ordres du starter et s'appuie, selon son entraîneur, Rudi Diels, sur son mental et sa pugnacité. Des qualités enviées par la Française Christine Arron, médaillée de bronze sur 100 m et 200 m aux championnats du monde en 2005, mais qui, mal remise d'une blessure, n'a pu s'aligner en Suède.


Tia Hellebaut, elle, s'est fait un nom sur les sautoirs internationaux cette saison en progressant de huit centimètres pour se hisser à 2,03 m à Göteborg.
Née à Anvers, vivant entre Hasselt et Tessenderlo dans le Limbourg, elle s'est d'abord essayée aux épreuves combinées en prenant une licence dans un club français, à Lille. Cette diplômée en chimie, aux lunettes de thésarde, comptait ainsi progresser au contact de l'internationale d'heptathlon amiénoise Marie Colonvillé, contrainte d'abandonner, sur blessure, à Göteborg. Resté polyvalente, Tia Hellebaut est aussi championne de Belgique au saut en longueur, avec un bond à 6,35 m.
Elle n'a décidé qu'en 2005 de se consacrer à la hauteur et a dû perdre du poids et travailler sa technique. "Non sans m'offrir en 2006 le plaisir de battre mon record national à l'heptathlon (6 201 points)", souligne-t-elle. "Sa condition physique lui a servi face à des filles hyper-spécialisées", a déclaré, vendredi soir, son compagnon et entraîneur, Wim Vandeven, pour expliquer la victoire de Tia, qui n'avait jamais tenté dans sa carrière de barre plus élevée que 2,02 m.
Pour conserver cet avantage, Tia Hellebaut compte disputer des pentathlons en salle lors des hivers à venir.

200m femmes
1 K. GEVAERT (BEL) 22"68
2 Y. GUSHCHINA (RUS) 22"93
3 N. RUSAKOVA (RUS) 23"09
4 M. BEJNER (POL) 23"28
5 S. FELIX (FRA) 23"45
6 Y. KONDRATYEVA (RUS) 23"58
7 O. CHEBANU (UKR) 23"63
8 A. MOROSANU (ROU) 23"66


hauteur femmes
1 T. HELLEBAUT (BEL) 2m03
2 V. VENEVA (BUL) 2m03
3 K. BERGQVIST (SUE) 2m01
4 B. VLASIC (CRO) 2m01
5 Y. SLESARENKO (RUS) 1m99
6 I. MYKHALCHENKO (UKR) 1m95
7 A. CHICHEROVA (RUS) 1m95
7 Y. SAVCHENKO (RUS) 1m95

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Sam 12 Aoû 2006, 20:11

jam pour tous ces articles
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par Aless le Dim 13 Aoû 2006, 12:43

Waaoouuu, très belles performances des petites belges !!!
Plus qu'à être sur le podium pour le 4x100
avatar
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 30
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Dim 13 Aoû 2006, 18:48

tennisboy_74 a écrit:Waaoouuu, très belles performances des petites belges !!!
Plus qu'à être sur le podium pour le 4x100

pas de bollle , la france et les belges disqualifiés cet aprés-midi mais heureusement que le 4X400 masculin français ( en or) et le 4x100 masculin français ( bronze) ont brillés.
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Dim 13 Aoû 2006, 21:42

Oui , le 4x100 à créé la surprise , France , Belgique et Allemagne out

- Russie 42"71
- Grande-Bretagne 43"51
- Bélarus 43"61
- Ukraine 43"97
- Suède 44"16
- Allemagne DNF
- Belgique DNF
- France DNF

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Lun 14 Aoû 2006, 16:36

du résultat jam
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par jam le Lun 14 Aoû 2006, 20:32

petit article sur la victoire du relai français dans le 4x400m :




Champion du monde à Paris en 2003, le relais 4x400 mètres français est revenu sur un podium international en décrochant la médaille d'or des championnats d'Europe.
Les Bleus, avec un temps de 3'01"10, ont devancé dans l'ordre la Grande-Bretagne et la Pologne.
Leslie Djhone, troisième de la course en individuel, est parti comme une balle pour passer le témoin en tête à Idrissa M'Barke. Naman Keita, qui avait raté sa finale du 400m haies, a souffert sur la fin de sa course et lancé Marc Raquil, champion d'Europe en individuel.
Raquil, qui comme Djhone avait été économisé lors des séries, a produit sa traditionnelle accélération dans la dernière ligne droite pour offrir à la France une quatrième médaille d'or à Göteborg.
"Ce sont des géants, au propre comme au figuré. D'abord, parce qu'ils frisent tous le double mètre, qu'ils sont difficiles à pousser du coude lors des passages de témoin très chauds", a dit Franck Né, coordinateur des relais et des haies.
"Ensuite, parce qu'ils ont su aller au bout d'eux-mêmes, comme toujours sur le tour de piste, pour aller décrocher ce titre."
Avec cette médaille d'or, Leslie Djhone, 25 ans, retrouve le sourire après avoir retrouvé l'appétit.
Stressé par sa position de favori sur le 400m, l'élève de François Pépin en avait oublié de manger, était même passé à un repas en trois jours et avait raté sa finale.
RAQUIL VACCINE
"Heureusement, j'ai retrouvé au bon moment de bonnes sensations. Mercredi, entendre 'La Marseillaise' même si elle n'était pas pour moi mais pour Marc, m'a donné l'envie de l'entendre à nouveau", a expliqué Djhone.
"Grâce à cette équipe de sept relayeurs au total, soudée dans l'effort et dans la souffrance, j'ai retrouvé du punch", a ajouté le Français, qui participera aux meetings de Zurich et Monaco.
En deuxième relais, malgré une cuisse douloureuse, Idrissa M'Barke, 23 ans, a lui aussi joué son rôle.
"Cette saison, je me suis vraiment concentré à travailler le 400 m aussi bien en foncier qu'en aérobie. Je ne pensais pas que cela porterait ces fruits aussi vite", a reconnu l'ancien coureur de 200m.
"Maintenant, j'attends avec impatience les championnats du monde où j'aimerais tant taper les Américains."
Après sa quatrième place sur 400 m haies, Naman Keita, 28 ans, a trouvé les ressources pour partir vite d'entrée "pour aider le groupe à aller chercher une médaille qui nous tendait les bras."
"Cette équipe possède un gros potentiel. D'ailleurs, nous avons gagné à sept. Dommage qu'ils acceptent seulement quatre gars sur le podium parce que Brice Panel, Sébastien Maillard et Abderahim El Haouzy font partie intégrante de notre équipe."
Champion d'Europe en titre sur 400 m, Marc Raquil rayonnait.
"Les retombées de mes médailles mondiales de 2003 m'ont vacciné à jamais. Mercredi, je suis allé chercher ma médaille d'or grâce à la rage de ma volonté. Aujourd'hui, je suis allé chercher ma médaille d'or grâce à notre état d'esprit.

1 France (I.M'BARKE, N.KEITA, L.DJHONE, M.RAQUIL) 3'01"10
2 Grande-Bretagne (R.TOBIN, R.WILLIAMS, G.HEDMAN, T.BENJAMIN) 3'01"63
3 Pologne (D.DABROWSKI, P.KEDZIA, P.RYSIUKIEWICZ, R.WIERUZEWSKI) 3'01"73
4 Allemagne 3'02"83
5 Ukraine 3'04"33
6 Roumanie 3'04"53
7 Russie 3'04"73
8 Espagne 3'04"98
9 Irlande 3'05"57

jam
ChouchouX

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 110
Localisation : loiret
Date d'inscription : 03/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par tristan le Lun 14 Aoû 2006, 21:45

jam , tu en dit quoi sur les resultats français?
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 35
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Actualité sportive !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum