A la une : Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal en chansons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default A la une : Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal en chansons

Message par tristan le Sam 30 Sep 2006, 10:27

samedi 30 septembre 2006, 8h46 -- PARIS (AFP) - A sept mois de l'élection présidentielle, plusieurs chansons enregistrées au sein ou en marge de l'industrie du disque évoquent les favoris des sondages, Nicolas Sarkozy (dont la politique est fréquemment attaquée en musique) et, dans une moindre mesure, Ségolène Royal.

Figure de proue du hard rock français au début des années 80 avec des chansons comme "Antisocial", le groupe Trust, emmené par le chanteur et cinéaste Bernie Bonvoisin, sortira son nouvel album le 20 novembre.

Le premier single, rageur, s'intitule "Sarkoland (La France on l'aime ou on la quitte)" et dénonce la politique d'immigration du ministre de l'Intérieur.

"Marseillaise le droit au sol, on discrimine on positive", disent les paroles, avant que le refrain reprenne une expression utilisée par M. Sarkozy: "La France on l'aime ou on la quitte/Sarko t'as plus ta tête, c'est là où j'habite!"

Autre genre, même véhémence. Dans son premier album solo, "Gare au jaguarr", dans les bacs le 16 octobre, le rappeur Joey Starr lance: "Sarko veut nous karcheriser (...) Sarko, se prendre la tête à quoi bon... foutre les sans-papiers dehors, puis foutre le feu au décor".

Un morceau intitulé "Sarko" aurait même dû figurer sur l'album. Mais la maison de disques Sony-BMG y a renoncé car elle a jugé le texte trop polémique ("Tiens ta femme et tu tiendras la France", disaient les paroles, allusion aux démêlés conjugaux de M. Sarkozy).

Renaud, un autre habitué des coups de gueule, a fait parler de lui avec la chanson "Elle est facho", tirée de son nouvel album, "Rouge sang". Cette chanson décrit "une blonde" qui "conchie (...) les pédés et les bicots" et "rêve d'un ordre nouveau". La dernière phrase révèle que "cette facho" "vote Sarko".

Il y a quelques mois déjà, la rappeuse Diam's épinglait Nicolas Sarkozy dans "La Boulette", chanson-phare de son disque à succès "Ma France à moi": "Y a comme un goût de démago dans la bouche de Sarko". Et en février, un autre rappeur, Alibi Montana, inconnu du grand public, avait créé la polémique avec "Aucun changement" ("Nicolas, t'ouvres ta gueule (...)/Continue ce bras de fer et tu vas te faire buter").

Doc Gynéco et Johnny Hallyday ont à l'inverse assuré le président de l'UMP de leur soutien public, même s'ils ne lui ont pas consacré de chanson.

Les morceaux qui ont pour thème Ségolène Royal sont plus artisanaux et réalisés en marge de l'industrie du disque.

Deux groupes ont mis en ligne sur le site internet YouTube des parodies qui célèbrent la favorite des sondages pour l'investiture du PS à la présidentielle. Tous deux ont adapté la même chanson, "Célimène", prénom remplacé par "Ségolène" dans le refrain.

"C'est une reine, Ségolène, elle nous entraîne, Ségolène, c'est une souveraine/Tous les Français en ont envie, le populo et les nantis/Elle l'empêche de dormir la nuit. Qui ça? Sarkozy!", chantent Les gars de la Royal dans leur "segoleneroyalmix".

Le morceau zouk du second groupe, Classe-Affaires, est à peu près équivalent.

Enfin, Au bonheur des dames ("Roulez bourrés", "Oh les filles"...) sortira le 9 octobre l'album "Métal Moumoute", dont le premier single s'appelle "Ségolène".

Le groupe de rock humoristique a cependant souligné que cette chanson n'avait rien à voir avec la socialiste et parlait d'une "copine de lycée" aux moeurs légères portant le même prénom. Pourtant, il a glissé un clin d'oeil politique dans les paroles: "Elle est tellement adroite", lance une voix avant qu'une autre s'exclame: "Ah bon?"
avatar
tristan

Masculin
Nombre de messages : 11675
Age : 34
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum