FORUM ELODIE FREGE || Amuse-Bouches || Actuellement dans les bacs
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par abelf le Sam 13 Nov 2010, 23:31

Arrow http://www.cinematon.fr/potiche-disco-lutte-des-classes-et-guerre-des-sexes/

extrait:

  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Poticheh
abelf
abelf

Nombre de messages : 4205
Localisation : somme
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par bisounours le Mer 24 Nov 2010, 11:09

Sur le site http://blog.dvdpascher.net/index.php/b
23.11.10
Critique cinéma : Potiche
07:05:00, Catégories: Test / Critique
Titre du film : Potiche
Réalisateur : François Ozon
Durée du film : 1h43
Date de sortie au cinéma : 10 novembre 2010

Avec : Catherine Deneuve (Suzanne Pujol), Fabrice Luchini (Robert Pujol), Gérard Depardieu (Maurice Babin), Karin Viard (Nadège), Judith Godrèche (Joëlle Pujol), Jérémie Rénier (Laurent Pujol), Élodie Frégé (Suzanne Pujol jeune), Sergi Lopez (un routier espagnol), etc.

Par Nicofeel


Après son incursion peu convaincante dans le fantastique avec le film Ricky ou plus récemment son intéressant film sur la maternité avec Le refuge, François Ozon nous revient en très grande forme avec Potiche.
Avec un tel titre, on pouvait craindre une parodie ridicule sur les années 70. Il n'en n'est rien. Certes, comme dans son film 8 femmes, François Ozon a effectué une reconstitution minutieuse des années 70. Ainsi, tous les personnages ont des coupes de cheveux super gonflées et Judith Godrèche a un brushing à la Farrah Fawcett. Les vêtements taille haute sont de sortie, de même que les pattes deff et les cols roulés. Quant aux papiers peints, ils comportent souvent des couleurs orangers et des fleurs. Les téléphones sont de gros téléphones analogiques filaires. Catherine Deneuve, l'actrice principale du film, conduit une autobianchi rouge, petit véhicule typique de cette époque.
Mais François Ozon ne s'est pas contenté de reconstituer un cadre qui rappelle les années 70. Sur un ton parodique qui fait fureur avec des dialogues hilarants, le réalisateur français ne s'est pas gêné pour livrer un vrai message tant social que politique.
François Ozon dresse le portrait d'une famille bourgeoise à la fin des années 70 – le film se déroule en 1977 – ce qui lui permet d'évoquer une époque où les choses étaient différentes d'aujourd'hui sur certains points et identiques sur d'autres. Le titre Potiche se réfère à la situation initiale de Suzanne Pujol qui est la fille d'un riche industriel - qui a fait fortune dans la vente de parapluies - et qui a épousé Robert Pujol, un homme particulièrement autoritaire qui domine l'entreprise familiale tout comme sa propre famille d'une main de fer. Robert Pujol est finalement le symbole d'une époque où l'homme est considéré comme l'être dominant et où la femme est réduite au rôle de femme au foyer et n'a pas le droit de donner son avis. Notre pauvre Suzanne accepte tout, aussi bien de vivre dans l'ombre de son époux que d'être trompée par ce dernier. Monsieur Pujol déconsidère tellement son épouse qu'il en oublie même son anniversaire. Il lui propose alors qu'elle s'achète un cadeau et qu'il la remboursera après ! Bref, le tableau est loin d'être idyllique pour celle qui est même traitée par sa fille de potiche.
Mais l'intérêt ou plutôt l'un des intérêts du film est bien de montrer à travers l'évolution du personnage de Suzanne celui de femmes qui sont sur la voie de l'émancipation. François Ozon évoque sans conteste ce mouvement qui ne va cesser depuis lors de prendre de l'ampleur. Pour autant, la chose est loin d'être acquise dès le départ comme le prouve le personnage de Suzanne qui n'a pas vraiment le droit à des égards (« Tu as un avis ? » lui déclare son mari) avec un mari dominant à tous points de vue. Mais profitant d'ennuis de santé de son mari, Suzanne va avoir sans conteste l'occasion de prouver qu'elle est loin d'être une potiche en reprenant les rennes de la société et surtout en proposant de multiples idées novatrices. Catherine Deneuve qui joue le rôle de Suzanne a véritablement un rôle en or. L'actrice est pleine de vie et attire autour d'elle par son personnage ô combien positif et sympathique tous les suffrages des spectateurs. Mieux, l'évolution de son personnage est spectaculaire, lui permettant non seulement de prendre à un moment donné les rennes de la société familiale mais en outre de se lancer en politique.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Suzanne a un slogan de campagne intitulé « La liberté guide nos pas ». C'est une allusion évidente au chant du départ puisque les premières paroles de celui-ci sont : « La victoire en chantant nous ouvre la barrière. La liberté guide nos pas. Et du nord au midi, la trompette guerrière a sonné l'heure des combats. Or, ce même chant du départ a été utilisé par Valéry Giscard d'Estaing qui en a fait son chant de campagne lors de son élection présidentielle en 1974. Et puis le titre original du chant du départ (qui a été changé par Robespierre) est Hymne à la liberté. Cela fait bien écho à la situation de Suzanne qui prend les choses en main et décide enfin de vivre sa vie.
Si l'ascension de Suzanne est peu crédible, cela demeure sans importance. Car le propos d'Ozon est très clair : évoquer l'émancipation des femmes à une époque où le machisme est encore ambiant. Suzanne se retrouve d'ailleurs avec des idées en phase avec son temps, déclarant à sa fille que si elle ne souhaitait pas un nouvel enfant, il existe la pilule et que dans tous les cas, l'avortement (qui a été légalisé en 1975 par Simone Veil, soit pendant le même septennat durant lequel se déroule l'action du film, sous Valéry Giscard d'Estaing) reste possible. On appréciera le fait que Suzanne devient une pure féministe et que c'est au contraire sa fille, victime d'idées conservatrices sur le plan familial, qui finit par devenir la potiche de service. Suzanne fait également des émules autour d'elle puisqu'elle réussit à avoir l'assistante et maîtresse de son mari qui se rallie à sa cause, allant jusqu'à distribuer des tracts clandestinement en faveur de la candidate Suzanne aux législatives.
Si la thématique socio-familiale est très présente dans le film d'Ozon, le réalisateur se permet également de brocarder l'ensemble de la classe politique. C'est d'abord Nicolas Sarkozy qui en fait les frais avec Robert Pujol qui reprend les fameux « Casse-toi pauvre con » et « Travailler plus pour gagner plus ». Ne cherchant pas à inscrire son film dans une idéologie particulière, François Ozon a la bonne idée de faire que son héroïne se porte candidate aux législatives en tant que « sans étiquette », autrement dit sans parti politique avec elle. C'est tout l'intérêt de constater que Suzanne réussit à bouger les lignes en battant tous les représentants des divers partis politiques, et notamment le communiste Maurice Babin (Gérard Depardieu), censé pourtant représenter le peuple lors de ses revendications salariales.
Le cinéaste François Ozon a la bonne idée de terminer son film par le succès de son héroine aux législatives qui va pour l'occasion chanter le morceau « C'est beau la vie » (réinterprété par Benjamin Biolay). Ce morceau prouve à lui tout seul l'évolution de la situation de Suzanne, qui est désormais pleinement épanouie.
Et puis la musique a une importance fondamentale dans le film. Elle comporte tout à la fois un aspect nostalgique avec tous ces flash-backs qui évoquent le passé (avec une belle Elodie Frégé dans le rôle de Suzanne jeune) mais aussi un rappel, évident à cette société des années 70 avec des tubes de Il était une fois (Viens faire un tour sous la pluie) ou de Michèle Torr (Emmène-moi danser ce soir). C'est au demeurant cette nostalgie qui ramène sur la piste de danse de la boîte Le Badaboum le député-maire Maurice Babin et Suzanne Pujol dans une chorégraphie improbable.
Comédie de mœurs, le dernier film de François Ozon est tout à la fois un film sur la guerre des sexes avec cette Suzanne Pujol symbole de femmes prêtes à prendre leur destin entre leurs mains et à ne plus se cacher comme par le passé (voir la révélation sur ses nombreux amants dans le film) mais également un film sur la guerre des classes avec d'un côté un patronat obtus (Robert Pujol) et de l'autre un prolétariat revendicatif.
Ajoutons que la distribution du film, de grande qualité, est au top niveau avec, outre une Catherine Deneuve volontaire et drôle, un Fabrice Luchini qui en fait des tonnes dans un rôle de dirigeant macho, un Gérard Depardieu nostalgique dans son rôle de député-maire amoureux transi mais également des seconds rôles savoureux où l'on croise Karin Viard, Judith Godrèche, Jérémie Rénier et Sergi Lopez dans un caméo en forme de clin d’œil.
La réussite de ce film est totale et il ne serait pas étonnant que ce long métrage constitue le film français de l'année.

  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Potiche3

_________________
  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Amz8
bisounours
bisounours
Modérateur

Nombre de messages : 3621
Date d'inscription : 09/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Aless le Jeu 25 Nov 2010, 02:45

http://www.leblogtvnews.com/article-...-61653759.html

Potiche est en tête des entrées ciné pour la 2 éme semaine consécutive pour totaliser 1,4 million en 2 semaines
Aless
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par abelf le Jeu 25 Nov 2010, 19:04


OZON ET TROIS FEMMES :

On aime aussi Jérémie Rénier en fils à maman et le sublime corps d'Elodie Frégé qui interprète Suzanne jeune et surtout frivole. Entre rires et chants, la fin s ' essoufle, le spectateur n'y croit plus... Un film fantaisiste adapté de la.......

Arrow http://www.suite101.fr/content/ozon-et-trois-femmes--a21373
abelf
abelf

Nombre de messages : 4205
Localisation : somme
Date d'inscription : 13/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par sally le Dim 28 Nov 2010, 21:31

j'ai vu potiche cette après-midi. j'ai trouvé élodie très sexy . elle ressemble vraiment à grace kelly et à catherine de neuve jeune
sally
sally

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 10/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par bisounours le Dim 28 Nov 2010, 21:43

C'était sympa de voir les extraits hier soir!

_________________
  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Amz8
bisounours
bisounours
Modérateur

Nombre de messages : 3621
Date d'inscription : 09/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Lauriane le Dim 28 Nov 2010, 22:05

je vais voir le film pendant les vacances scolaires normalement
Lauriane
Lauriane

Féminin
Nombre de messages : 14250
Age : 29
Localisation : La chartre sur le loir
Date d'inscription : 19/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Aless le Dim 28 Nov 2010, 23:45

C'est vrai que l'extrait d'hier chez Ruquier était... sexy   Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Amour21
Aless
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par cel le Lun 06 Déc 2010, 20:58


J'ai une vidéo ou l'on voit élo dans le film mais je ne sais pas comment faire pour l'herberger.
cel
cel

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 31
Localisation : nord
Date d'inscription : 05/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par bisounours le Lun 06 Déc 2010, 22:18

Je ne peux pas t'aider, je ne sais pas comment faire pour une vidéo.

_________________
  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Amz8
bisounours
bisounours
Modérateur

Nombre de messages : 3621
Date d'inscription : 09/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Aless le Mar 07 Déc 2010, 19:46

Megaupload, ça fonctionne peut-être...
Aless
Aless
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 29437
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/02/2005

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Victorine le Mar 07 Déc 2010, 23:39

Oui Megaupload ou tu me peux me l'envoyer si tu préfère Wink

_________________
  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Bannieretp
Le Site || Le Forum
Victorine
Victorine
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 17850
Localisation : Sur le site !
Date d'inscription : 02/01/2005

http://www.elodie-frege.org

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par bisounours le Mer 08 Déc 2010, 19:35

Sur le site http://imagimots.blogspot.com/

mardi 7 décembre 2010Potiche de François Ozon

Date de sortie : 10 Novembre 2010
Réalisé par : François Ozon

Avec : Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Fabrice Luchini, Karine Viard, Judith Godrèche, Jérémie Rénier et pour les autres acteurs c'est ICI
Durée : 1h43min
En 1977, dans le nord de la France, à Sainte-Gudule, Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers, qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et de la séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action.Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…Le film est présenté en compétition dans le cadre de la 67ème Mostra de Venise.

Le site du film avec entre autre un test pour savoir quelle potiche vous-êtes !

Mon avis :
Un film très rigolo j'ai passé un bon moment de détente en compagnie de la "Potiche" et de sa famille !
Des décors so kitch qui font partis du film et qui sont très réussis et les brushings terribles !!! Sans compter les bigoudis et les pantalons moulants.

De multiples clins d'œil à la politique actuelle et aussi à la filmographie des deux grands de ce film que sont Deneuve et Depardieu !

Une Deneuve assumant son rôle avec brio. On pense à son image de grande actrice de belle actrice et je trouve qu'elle assume bien son âge.

Un Luchini qui m'a fait rire par les seules mimiques de son visage !

Un Depardieu très ... imposant (il a grossi encore !) et touchant.

Une Karine Viard attachante et volontaire dans son rôle de secrétaire ! Et j'en passe comme l'apparition de la belle Elodie Fregé dans le rôle de Suzanne jeune.

Un film sur les femmes des années 80, enfin pas tout à fait, puisqu'on est en 1977 ! Sardou n'avait pas encore sorti son tub "Femmes des années 80" ! On passait plutôt Michèle Torr sur les platines de vinyles ou les mange disques : avec Emmène moi dansez ce soir ? Vous pouvez écouter sur Deezer la BO du film et j'en mets quelques titres, cadeau Bonux pour vous !

Vous voulez passer un bon moment, joyeux et sans prise de tête, une plongée dans les années 70 avec toutes ses couleurs et ses folies !
Et bien faites vous plaisir, allez rire au cinéma et réfléchissez à deux fois avant de traiter une femme de potiche ! Non mais oh !

Publié par Didi à l'adresse 08:00

_________________
  Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse  - Page 13 Amz8
bisounours
bisounours
Modérateur

Nombre de messages : 3621
Date d'inscription : 09/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Elodie Frégé dans Potiche, articles parus dans la presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum